Comment être en bonne santé

Comment rester ou avoir une bonne santé ? Vous vous poser peut-être la question à une époque comme la nôtre, où toutes sortent de maladies font leur apparition comme si elles étaient dû au hasard.

Vous allez voir qu’il y a quelques directions à prendre, qui nous permettent de rester en bonne santé, ou en tout cas d’en maximiser les chances. Car un corps en mauvaise santé, et donc, malade, est simplement le résultat d’une accumulation de fausses routes.

Dans cet article :

  1. Le principal levier pour rester en bonne santé
  2. Fluidifier notre système pour avoir un corps en bonne santé
  3. Rester en bonne santé dépend également de plusieurs autres facteurs
  4. Ce facteur fait aussi parti des plus important si on veut rester en bonne santé
  5. Le sommeil, ce facteur de bonne santé

1/ Le principal levier pour rester en bonne santé

Pour être et rester en bonne santé, il y a différents facteurs qui vont influencer, mais surtout un principalement

Alors que nous sommes dans une société où les aliments sont de plus en plus modifiés, apprendre à s’alimenter comme il faut et le faire réellement, va certainement faire toute la différence entre une personne pleine de vie et sachant comment manger correctement et une autre mangeant n’importe quoi, sans apporter de réelles importances à ce qu’elle m’est dans sa bouche

L’alimentation étant ce qui nous fait fonctionner, sa qualité* va directement impacter et déterminer notre niveau de vitalité, notre clarté d’esprit et notre niveau de conscience.

Le jour où le mathématicien Pythagore à voulu rentrer en école de philosophie en Égypte, il a dû jeûner pendant près de 15 jours, non pas pour voir sa résistance sans nourriture, mais simplement et juste pour que son esprit atteigne plus de sagesse.

C’est à quel point la qualité de nos cellules et de notre corps, est directement impacté par notre alimentation.

Le principal levier pour avoir une bonne santé, sera certainement notre alimentation.

*À voir aussi : Pourquoi manger plus de cru

2/ Fluidifier notre système pour avoir un corps en bonne santé

Qui dit bonne alimentation dit forcément plus d’énergie. Qui dit plus d’énergie dit aussi avoir une bonne santé. Si on a plus d’énergie, on aura besoin de plus la dépenser, et c’est là où l’activité physique, ou le mouvement, prend tout son sens.

Alors que faire une activité physique peut paraître difficile quand notre énergie est au plus bas, en faire une quand on déborde d’énergie est presque une obligation. L’activité physique va stimuler notre corps et rendre ses liquides comme le sang et ses énergies comme les méridiens beaucoup plus fluide.

Pas besoin de vous faire un schéma, un système plus fluide est un système qui fonctionne beaucoup mieux et qui prêche à être en parfaite et bonne santé. Il est plus rapide, plus avisé et fonctionne à son plein potentiel.

Si notre alimentation et notre niveau d’activité physique vont déterminer notre niveau de santé, pourquoi certaines personnes sont-elles malade alors que leur alimentation est à première vue parfaite, en plus de pratiquer une activité physique ?

Certainement dû à leur qualité de “pensées”, mais pas que.

Une pensée est une énergie* et si celle-ci est de nature très négative, elle va impacter notre corps physique, mais aussi nos corps subtils, tels que le corps causal, le corps astral, le corps mental, le corps émotionnel et le corps éthérique.

En plus d’impacter notre corps à la même puissance, voire plus, qu’une mauvaise alimentation et de donc de réduire les « chances » d’être en bonne santé, les mauvaises pensées, vont également attirer à nous de mauvaises situations, tel un aimant qui attire à lui le fer.

*Voir aussi : Augmenter son taux vibratoire

3/ Rester en bonne santé dépend également de plusieurs autres facteurs

Notre santé va également dépendre de plusieurs autres facteurs, tous plus ou moins important les uns que les autres.

Par exemple, quel type de gel douche utilisons-nous ? Quel type de dentifrice utilisons-nous ? Sont t-ils rempli de produits tout droit sorti de laboratoire ou sont-ils plus naturels que chimique ?

Mettons-nous du parfums chimique sur nos aisselles jusqu’à ce qu’elles ne puissent plus évacuer la sueur ? Respirons-nous un air frais et de qualité ou respirons-nous des produits anti-moustiques ou tueur de mouches ?

Lavons-nous le sol avec des détergents qu’on finit par respirer et qui ont étaient estimé encore plus dangereux pour la santé que de fumer ? Utilisons-nous un micro-onde pour réchauffer nos plats ? Le papier d’alu et les Tupperwares plastiques, font t’ils parti de nos accessoires de cuisines ?

Notre environnement et notre entourage, sont-ils positif et joyeux, ou sommes nous entourer de parasites ? Avez-vous une télé que vous utilisé intelligemment ou vous sert t’elle de contrôle mentale en vous redonnant l’image que le monde est en train de s’écrouler sous les attentats, sous les guerres et qu’il faut vivre du négatif ?  

Même si l’alimentation est le point culminant pour être et rester en bonne santé, ou pour toutes découvertes de soi-même* d’ailleurs, plusieurs petits détails finissent par devenir une conséquence si nous n’en contrôlons pas la source et la qualité.

*Voir aussi : Manger convenablement, ces incroyables effets insoupçonnés sur soi

4/ Ce facteur fait aussi parti des plus important si on veut rester en bonne santé

Comment ne pas parler du stress si on cherche à être en bonne santé ?

En effet, le stress qui peut être provoqué par les contrariétés quotidiennes serait un facteur qui favorise des mécanismes d’inflammation sur l’organisme et qui deviennent néfastes sur le long terme. Il réduit donc les chances de rester en bonne santé.

Maintenir son sang-froid dans des situations qui peuvent être stressantes contribue à favoriser une bonne santé à long terme. Les inflammations sont des réactions normales de l’organisme face à des états de stress qui sont fréquents et quotidiens. Le stress affecte le système immunitaire et le rend plus fragile, ce qui affecte l’organisme et le rend plus propice aux inflammations ou autres pathologies.

La sensation de stress ressenti par un individu provoque dans les cellules, une oxydation qui donne lieu à une surproduction de molécules chimiques qui sont néfastes et nocives pour l’organisme et pour rester en bonne santé.

À la longue, ce stress a déjà été associé au maladies cardio-vasculaires, au cancer et à la dépression.

La manière dont la personne réagit au stress est plus importante que le stress en lui-même. La réponse émotionnelle que les scientifiques appellent « la réactivité affective » aux facteurs de stress quotidiens compte beaucoup plus.

Cela peut être intéressant pour les personnes confrontées à du stress quotidien qu’elles n’auront pas vraiment le choix de subir, à moins de changer de vie complètement (je pense au personne vivant à paris par exemple).

Elles pourront au moins savoir que leurs réactions est beaucoup plus importantes et qu’elles peuvent faire toute la différence si elles veulent être en bonne santé sur le long terme, tout en étant confronté à du stress.

L’idéal est bien sûr de l’éviter tout de même. 

Voir aussi : État dépressif ou mauvaise alimentation ?

5/ Le sommeil, ce facteur de bonne santé

Le sommeil c’est là où le corps se repose et se régénère, comment peut-il être en bonne santé et se régénérer pleinement si celui-ci n’est pas de qualité ?

Un sommeil de qualité, c’est une journée le lendemain avec moins de stress, c’est une journée pleine d’énergie et productive, c’est rester en bonne santé au quotidien, avoir les idées claires et se sentir bien dans sa peau.

Souvent négliger par les jeunes de 16 à 25 ans, il est responsable également de plusieurs problèmes de santé qui pourraient très largement être amélioré avec un meilleur sommeil.

Différentes façons d’améliorer son sommeil pour être en bonne santé

Se coucher au rythme du soleil est déjà l’un des meilleurs moyens de rester équilibré et en bonne santé. Se coucher tôt et se lever tôt auront toujours plus de bénéfices que l’inverse. Mais ici c’est à chacun d’y trouver son équilibre et ses préférences, parfois nous ne pourront faire autrement si notre travail par exemple, est de nuit.

Méditer avant de se coucher, ou dans la journée, permet de réduire le stress et donc d’améliorer la qualité de notre sommeil, évitez bien sur les écrans au moins une heure avant d’aller vous coucher et ne vous mettez pas à réfléchir à quelconque problème juste avant votre sommeil au risque d’y cogiter pendant longtemps.

Ensuite, dormez au frais, quand votre corps doit se reposer il fait chuter sa température. Si la température de la pièce dans laquelle vous dormez est trop élevée, cela peut nuire à la qualité de votre sommeil en forçant votre corps à fournir plus d’effort pour réduire sa température.

L’idéal est également qu’il n’y a absolument aucune lumière dans votre chambre pendant la nuit. S’il y a des lumières, votre corps le capte et le renvoi à votre cerveau et d’autres organes, ce qui interfère votre qualité de sommeil et donc votre bonne santé.

Faites du sport, déjà pour rester en parfaite et bonne santé, mais aussi pour un meilleur sommeil. Quand vous faites du sport et notamment de la musculation, vous détruisez les tissus des muscles et libérez des hormones anabolisantes vous permettant de vous sentir mieux. Les tissus détruits sont reconstruits pendant le sommeil.

Ne mangez également pas trop le soir* si vous voulez améliorer votre sommeil, mais également rester en bonne santé. Une trop grosse digestion, comme vous l’avez sans doute déjà remarqué après un gros repas, rend notre sommeil difficile.

*Voir aussi : Comment bien se nourrir au quotidien ?

Le corps cherche toujours à rester en parfaite santé

Le corps est un ensemble de choses cherchant toujours à retrouver son équilibre. Il cherche toujours à être en parfaite et bonne santé.

Par exemple, on pourrait croire à première vue que la plupart des maladies sont des virus ou bactéries que le corps doit combattre et que c’est à cause d’eux que nous ne pouvons pas être en bonne santé. Il n’en n’est rien, les maladies sont pour la plupart, la conséquence d’une accumulation de déchets dans une zone particulière du corps.

Elles sont même là pour justement aider le corps à retrouver un équilibre parfait, un équilibre de joie et de pleine santé qu’il recherche constamment.

Vouloir combattre les maladies, c’est vouloir combattre ce qui nous soigne réellement. Que ce soit un rhume*, une grippe, une maladie de peau ou tout autres maladies, elles ne sont simplement là que pour expulsés des déchets du corps.

Alors que le corps utilise ses émonctoires (peau, reins, poumons, intestin…) pour évacuer au quotidien ses déchets et toxines, le jour où il n’a plus la capacité de le faire à cause de grosses accumulations dues à une mauvaise nourriture principalement, il se doit de provoquer une crise éliminatoire qu’on appelle maladie.

*Voir aussi : Comment soigner un rhume naturellement et sans médicament

Veut-on vraiment être en bonne santé ?

Avoir et être en bonne santé est une question de choix

Pour rester en bonne santé, il faut déjà vraiment le vouloir et également avoir une réelle raison de le vouloir.

Tout être humain normalement constitué veux être en bonne santé, mais pourtant, combien font vraiment les choses pour l’être réellement ?

Pour être en bonne santé, il ne faut pas reposer toutes les connaissances pour le devenir, sur le savoir et explications d’une autre personne, il faut aussi apprendre par nous-même* comment l’être.

Apprendre par nous même quelle alimentation est la mieux adaptées à notre système digestif, quels sont les aliments les plus dangereux et mauvais pour notre santé et quels sont ceux les plus intéressants.

Ne plus remettre la responsabilité sur des facteurs extérieurs et se tenir responsable de ce qui nous arrive, est un premier pas pour avoir, rester et être en bonne santé.

*Voir aussi : formation offerte pour retrouver la forme et la santé

Conclusion

Le principal levier pour être en bonne santé et le rester sur le long terme est bien sûr ce que vous mettez dans votre bouche et donc votre alimentation.

À une époque comme la nôtre, il est plus que primordial de s’alimenter du mieux possible et surtout de savoir comment le faire à cause de tous un tas d’additifs alimentaires rajoutés, de modifications génétiques et de connaissances biaisées.

Rester en bonne santé c’est également fluidifier ses énergies et ses liquides et donc être en mouvement, comme faire du sport par exemple. C’est fluidifier ces méridiens et liquides qui font parti de nous et qui après une mauvaise congestion peuvent nuire à notre bonne santé.

Être en bonne santé dépend également de notre mode de vie au quotidien et des produits que l’on va se servir chaque jour : gel douche, dentifrice, produits ménagers, parfums, micro-onde, papier d’aluminium, personnes que l’on côtoie, etc.

Avoir une bonne santé, c’est aussi gérer son stress et avoir un sommeil de qualité. Deux facteurs à ne pas négliger et aussi important qu’une bonne alimentation.

Lien en complément à cet article :

  1. Bien manger pour pas cher
  2. Mieux manger : 12 conseils diététiques
  3. Comment changer son corps ?
  4. Formation offerte pour retrouver la forme et la santé