Pourquoi manger cru ?

Alors que certaines personnes pensent que manger cru est une mode et que comme toute mode, elle va s’effacer aussi vite qu’elle est arrivée, manger des aliments crus à de réels bienfaits et bénéfices insoupçonnés.

Impossible de ramener l’alimentation crue à une mode quand celle-ci est consommée depuis la nuit des temps et encore aujourd’hui, par tous les animaux sauvages qui peuple cette planète.

Dans cet article :

  1. Manger cru ou pas, on doit avant tout nourrir nos cellules
  2. Le problème de la cuisson et pourquoi manger plus de cru
  3. Démultipliez la puissance avec les aliments crus et germés
  4. Comment manger plus de cru dans son quotidien
  5. Conclusion du cru

1. Manger cru ou pas, on doit avant tout nourrir nos cellules

Au-delà du fait de manger pour le plaisir, on doit avant tout manger pour nourrir nos cellules et nos organes.

Pour bien fonctionner et faire leur travail, les cellules ont besoin de nutriments de qualité. Dans ces nutriments, on a les micro-nutriments.

Les micro-nutriments :

C’est les vitamines, comme la vitamine C, la vitamine E, la vitamine A, etc., et les minéraux comme le zinc, le phosphore, le magnésium et encore d’autres. Les nutriments, ce sont aussi les macro-nutriments.

Les macro-nutriments :

Ce sont les lipides, qui sont les graisses, les glucides, qui sont les sucres et les protéines.

Nous sommes vivants alors nous devons manger du vivant, du cru

Aujourd’hui, nous pouvons manger sans même consommer aucun aliment. Il existe des poudres qui permettent de se nourrir sans même croquer dans un aliment frais. Pour la digestion, elles sont certainement efficaces, car elle ne demande pas forcément une grande digestion, au vu d’une simple poudre mélangé à de l’eau pour remplacer un repas. Cependant, cela n’a rien à voir avec manger du cru.

Un aliment, c’est vivant. Une pomme peut donner la vie à un arbre, si celle-ci tombe au sol et que les conditions si prêtes, les graines qu’elle contient germerons et deviendrons un arbre par la suite. Elle pourrit également si on la laisse sur la table pendant un long moment, c’est tout le processus du vivant, la moisissure. Il n’y que ce qui n’est pas vivant qui ne pourrit et ne moisis pas.

Comme vous vous en doutez, dans une poudre pour remplacer un repas par exemple, qui y a t’il de vivant ? Cette poudre peut-elle donner de la vie ? Peut-elle moisir ? Pas sûr. Elle peut peut-être nous nourrir un minimum, mais jamais autant que des aliments vivants, que des aliments crus.

Voilà une des plus importantes notes à retenir quand on parle de manger cru et notamment quand on parle d’alimentation vivante : il y a de la VIE dans ces aliments. Nous sommes vivants et nous devons manger un minimum d’aliments vivants pour exceller. Ce sont nos cellules qui en ont besoin, elles ont besoin de cette vie que contient les aliments crus et qui n’est plus présents dans des poudres ou aliments cuits.

Parlons maintenant de la cuisson, parce que bien sûr, une fois que c’est cuit, c’est MORT. À voir aussi : Tout savoir sur les glucides

2. Le problème de la cuisson et pourquoi manger plus de cru

À mesure que l’on cuit un aliment, surtout à haute température, sa qualité nutritionnelle diminue. C’est-à-dire que les micro-nutriments en particulier, disparaissent sous l’effet de la chaleur. Plus un aliment est cuit à forte température, plus il perd de qualité. C’est-à-dire qu’a force de réchauffer un aliment, il se retrouve presque vide de nutriments et on finit par manger des aliments « vide », vide de nutriments, ce qui ne peut être le cas avec des aliments crus.

Ces aliments vont nous remplir le ventre mais ne vont pas nous nourrir, ils ne vont pas nous nourrir en profondeur. C’est là que manger cru prend tout son sens. Je tends souvent à dire que nous sommes vivant et qu’il faut donc manger des choses vivantes. Et oui, en plus de détruire certains nutriments, la cuisson va tuer la vie que contient l’aliment.

Si vous laissez une pomme au sol, il se peut que des années plus tard elle se transforme en arbre, de part ses graines qui auront germées grâce à la vie qu’elle contient, mais si vous faites cuire cette pomme et après vous la plantez pour espérer que ces graines se transforme un jour en arbre, vous pourrez toujours attendre. C’est ce genre d’exemple qui permet de comprendre l’importance de manger cru, tels que la nature nous le donne.

Manger plus de cru c’est aussi limiter les maladies

Alors que 90% des maladies sont principalement dues à une mauvaise alimentation, manger plus d’aliments crus et donc vivant, résoudrait beaucoup de problèmes de santé et de maladies en apportant un maximum de nutriments à l’organisme. Lui permettant ainsi de fonctionner normalement et en bonne santé, comme l’a prévu la nature et non pas avec des maladies aussi cruelles qu’on peut le constater.

L’énergie n’est pas la même quand on mange cru

Manger plus de cru apporte de l’énergie et vous le verrez par vous-même. Vous avez un gain d’énergie énorme en consommant des aliments crus. Vous apportez tellement de nutriments de qualité et surtout vivants, que votre organisme fonctionne à plein régime et vous vous retrouvez avec une énergie explosive.

Pour chaque personne qui a commencé à manger cru, ou en tout cas, qui a commencé à instaurer plus d’aliment crus dans ses repas, elle vous fera le même témoignage, vous aurez beaucoup plus de vitalité et vous vous sentirez beaucoup mieux dans votre peau. Voilà le réel avantage et pourquoi il faut manger cru.

Manger du cru, c’est aussi ce qu’on appelle « l’alimentation vivante« . Ça consiste à manger ses légumes et fruits crus, mais ça comporte aussi les graines, comme les graines germées qui là, une fois de plus apportent un gain énorme en énergie, ça comporte aussi tous les oléagineux, comme les noix de cajou, les noisettes, les pistaches et encore d’autre qui vont être à consommer non cuit et non salé. En essayant de garder leur état brut et naturel.

Tout le monde devrait manger un minimum de cru au quotidien

Des milliers de personnes ont vu leur vie complètement changer et améliorer en adoptant plus d’aliments crus dans leur repas et dans leur quotidien. C’est vraiment un aspect important à prendre en compte si on veut améliorer sa santé mentale, physique et spirituelle par l’alimentation. Voir aussi formation offerte pour retrouver la forme et la santé

3. Démultipliez la puissance avec les aliments crus et germés

Pour démultiplier la qualité et la quantité des nutriments, on peut par exemple, faire germer des graines et les consommer en pleine pousse. Par exemple, vous pouvez vous faire germer des lentilles et ne pas les cuire pour les consommer. Vous mettez un peu de lentilles à germer pendant une nuit dans un germoir, le lendemain vous videz l’eau et les rincez, puis vous les laissez germer.

Le soir venu, vous les rincez de nouveau et vous allez pouvoir les rincer à l’eau pure comme ça, une fois le matin et une fois le soir pendant 3 à 5 jours. Une fois le germe bien sorti, vous pouvez vous les faire en salades et vous n’aurez pas besoin de les cuirs, consommez-les tel quel. En plus de ne pas être mauvais en bouche, elles vont apporter une quantité énorme de nutriment.

Vous pouvez faire ça avec tout un tas de graines, c’est aussi un des principes de manger cru que de manger des graines germées, à vous d’essayez celles qui vous plaisent le plus. Lentilles, brocoli, tournesol ? Testez. Renseignez-vous sur internet, en tapant « faire germer des graines » sur un moteur de recherche.

Vous allez trouver tout un tas d’explications avec tout les procédés à suivre pour faire d’excellentes graines germées. Vous le verrez, il y a une énorme quantité de graines que vous pouvez manger une fois germées.

Les avantages de manger des graines germées crues

Je n’y trouve personnellement que des avantages, le seul inconvénient qui me vient en tête et peut-être qu’il faut attendre que les graines germes, mais vous le savez, la patience est une vertu et manger cru aussi !

Cependant, certaines sont consommables dès le lendemain, c’est le cas avec les graines de tournesol, qui une fois le germe apparu sont consommable. D’ailleurs, si vous faites trop germer les graines de tournesol, le goût et l’odeur laisse à désirer… Enfin c’est ce n’est que mon ressentit. Je les consomme personnellement deux jours après les avoir fait tremper pendant une nuit, puis les avoir rincées une fois matin et soir.

Dans une vidéo trouvée sur YouTube, un homme disait que ces graines nourrissaient directement l’âme, personnellement je suis d’accord avec lui.

Les graines germées, consommez-les biologique, pas arrosées de pesticides, sinon il n’y a aucun intérêt. Les avantages de manger des graines germées crues : elles sont peu cher, elles se transportent partout, les graines se gardent longtemps et ne se dégradent pas comparé à un aliment. Elles sont bonnes en goût et apportent une démultiplication de nutriment une fois qu’elles sont germées. Que demander de mieux !?

Par exemple, la vitamine C peut être multipliée par 10 une fois que la graine a commençait à germée, et oui, il en faut de la force pour faire pousser un arbre ou une plante ! Tous les nutriments sont démultipliés. Voir aussi : Qu’est-ce que le bio ?

4. Comment manger plus de cru dans son quotidien

Manger cru pour augmenter sa vitalité

Rien de plus simple que de manger plus de cru dans son quotidien. Vous faites une salade ? Et bien faites la toutes crue. Au fur et à mesure que vous allez vous aventurer sur le chemin de manger plus de cru, vous allez y découvrir des saveurs et y trouver les bonnes associations d’aliments pour vos recettes.

À la fin de ce chapitre 4, je vais vous donner une petite recette bonus pour vous montrer que même les gourmands pourront en profiter et manger cru eux aussi, tout en se fessant des petits plaisirs. Quand nous sommes conditionné à vivre d’une certaine manière, notre cerveau à du mal à vouloir faire autrement si nous avons reproduit la même chose pendant des années.

Pour manger c’est pareil, on a du mal parfois à changer notre alimentation, mais si vous êtes encore en train de lire jusqu’ici, c’est que vous faites parti de ceux qui on compris que manger plus de cru peut vraiment nous changer la vie et que vous êtes prêt à le faire.

Manger cru c’est aussi simplement rajouter plus de fruits dans ses journées

Manger cru c’est aussi simplement rajouter plus de fruits dans ses journées. De préférence, mangez-les en début de repas. Un fruit se digère beaucoup plus rapidement qu’un repas complet où il y a plusieurs aliments lourd à digérer. Quand vous les manger après votre repas, en dessert, la digestion n’est pas forcément bonne car il peuvent fermenter derrière vos votre repas en digestion.

Une sorte de fermentation/macération peut avoir lieu et ce n’est pas l’idéal. Personnellement, je les mange toujours en début de repas et c’est devenue une habitude pour moi dont je ne voudrais pas changer. Testez, mangez-les avant votre repas vous verrez.

Une assiette d’exemple pour manger cru

Par exemple, votre assiette peut être composée de cette manière pour manger cru :

Comme vue juste avant, en début de repas vous mangez une pomme ou n’importe qu’elle autre fruit qui vous fait envie et qui est cru bien sûr.

Ensuite, vous pouvez vous faire une portion de patate douce cuite, qui sera votre apport en glucides (possibilité de manger les patates douces crues aussi, essayez, pas les pommes de terre par contre). Avec ceci, vous allez vous faire des oeufs sur le plat, qui seront votre apport en protéines et en lipides.

Avec ça, vous manger une salade crue d’épinard mélangé a des brocolis, par exemple (vous rajoutez ce que vous voulez dedans, cru de préférence, exemple de l’oignon) pour votre apport en micro-nutriments.  Et voici un repas d’exemple pour manger plus de cru.

Vous avez votre fruit et vos légumes qui sont crus, vous apportez une quantité énorme de nutriment et en plus de qualité, plus des enzymes. Voir aussi : Comment bien s’alimenter ?

Bonus : recette pour manger un brownie cru et très nutritif !

Manger un brownie cru, sans mauvais sucre ajouté, sans lait, sans farine et sain, c’est possible :

Ingrédients pour 16 carrés :

  • Un peu d’eau 
  • 330g de noix
  • 400g de pâte de dattes (acheter toute prête ou à faire, voir plus bas)*
  • 90g de poudre de cacao
  • 1càc½ d’essence de vanille
  • 1 pincée de sel de mer

Glaçage au chocolat:

  • 1 càs d’eau
  • 30g de poudre de cacao
  • 60ml de sirop d’agave
  • ½càc d’essence de vanille
  • 1 pincée de sel
  • 60ml d’huile de noix de coco fondue

Préparation :

  1. Dans un grand saladier, disposer la pâte a dattes, ajouter à peine un peu d’eau de façon à la rendre plus malléable.
  2. Hâcher grossièrement les noix au robot et les ajouter à la pâte de dattes. Incorporer ensuite tous les autres ingrédients et mélanger à la main jusqu’à l’obtention d’une pâte épaisse et uniforme.
  3. Répartir le mélange dans un plat à carré de 20cm et bien égaliser avec une spatule.
  4. Préparer le glaçage en mettant tous les ingrédients (sauf l’huile) dans un récipient ou blender et réduire en crème lisse grâce à un mélangeur à main. Ajouter ensuite l’huile de noix de coco fondue et mélanger jusqu’à ce qu’elle soit parfaitement incorporée.
  5. Verser le glaçage sur le brownie en répartissant bien uniformément. Réfrigérer au moins 1h avant de consommer.

Ce brownie peut se conserver 2 semaines au réfrigérateur.* Pâte de datte : mettre les dattes dénoyautées (fraiches ou séchées) dans un récipient. Couvrir d’eau et laisser tremper pendant 2h. Une fois les dattes bien ramollies, les réduire en purée bien lisse au robot (rajouter au besoin un peu d’eau de trempage).

Ps : vous allez certainement être étonné du gout qui ressemble de très près au brownie traditionnel, mais qui à l’inverse est très bon pour la santé.

5. Conclusion du cru :

Les cellules de notre corps ont avant tout besoin pour fonctionner normalement, de nutriments. Ces nutriments sont présents en grande quantité et de meilleure qualité dans les aliments crus.

La cuisson longue et à haute température détruit une grande parti des nutriments et enzymes présent dans les aliments et dont le corps se nourri et a besoin. Manger des aliments crus réduit cette perte.

Vous pouvez vous faire germées des graines et les manger cru une fois que le germe aura poussé, cela démultiplie la quantité des nutriments.

Dans un repas dit « équilibré » il faut un apport de glucide, un apport de lipide, un apport de protéines et un apport de nutriments. Mangez de préférence toujours vos légumes crus pour un meilleur apport en nutriment et enzymes.

En complément :

  1. Les glucides c’est quoi ?
  2. Que veut dire bio ?
  3. Quel est le meilleur sucre naturel ?
  4. Formation offerte pour retrouver la forme et la santé