Comment soigner les problèmes de digestion

Les troubles digestifs et de transit peuvent être différents, dans cet article on va parler en premier du syndrome du côlon irritable, ensuite de la gastrite, des douleurs et des inflammations de l’estomac, puis des troubles du transit et de la constipation.

Je vais notamment vous donner à travers celui-ci des solutions puissantes et naturelles pour pouvoir vous aider si vous vous retrouvez avec l’un de ces trois problèmes de digestion.


Dans cet article :

  1. Mauvaise digestion : Le syndrome du côlon irritable
  2. Mauvaise digestion : Gastrite, douleur et inflammation de l’estomac
  3. Mauvaise digestion : Les troubles du transit et la constipation

1/ Mauvaise digestion : Le syndrome du côlon irritable

Le côlon irritable dans les troubles digestifs

La médecine conventionnelle, malgré des années de recherches à encore du mal à comprendre le syndrome du côlon irritable, ou ne veut pas forcément nous transmettre plus d’informations à ce sujet car c’est un véritable business qui rapporte énormément d’argent. Le syndrome du côlon irritable était avant appeler le syndrome de l’estomac nerveux.

En général, quand on a une mauvaise digestion et notamment un côlon irritable, les symptômes sont le ressentis d’un inconfort, des ballonnements, des douleurs au niveau du ventre, de la constipation, de la diarrhée, des gaz, des nausées, on peut aussi avoir une perte d’appétit, de l’anxiété, de la dépression et un système immunitaire faible.

Le syndrome du côlon irritable peut être causé par plusieurs facteurs dont les allergies et les intolérances alimentaires qu’on peut dépister grâce à un test d’allergie alimentaire, ou par un régime d’élimination alimentaire.

Cela va notamment être surtout le facteur d’une mauvaise alimentation et en particulier la consommation d’aliments qui vont être hautement trafiqués, modifiés et raffinés.

Avant de continuer votre lecture, je vous invite à vous inscrire à la formation offerte ci-dessous qui vous donnera de puissantes clefs pour retrouver la forme et la santé et qui est un parfait complément à cet article :

Formation offerte

Au travers de 6 vidéos offertes qui sont indispensable pour améliorer votre santé et perdre du poids sans régime, je vous expliquerai des astuces simples et puissantes à mettre en place.

envelope
angle-double-right

Un côlon irritable va aussi être le manque de bonnes bactéries dans l’intestin, qui vont permettre une bonne santé intestinale. Ou à l’inverse, d’une prolifération trop abondante de mauvaises bactéries ou de levure qui vont être nocives. Cela peut être également aussi un manque d’exercice qui va jouer sur la santé de l’intestin et provoquer une mauvaise digestion.

Les actions à mettre en place pour soigner et soulager un côlon irritable

Commencez par faire un test d’allergie alimentaire pour voir si justement vous n’avez pas une allergie à certains aliments qui pourrait endommager votre intestin et vous créer des troubles digestifs.

Ensuite, faites une cure de détoxification, supprimez les aliments qui vont être raffinés, modifiés et transformés, en apportant notamment à la place de bonnes fibres, 20 à 30 grammes minimums par jour que l’on va retrouver dans les fruits et les légumes biologiques, que vous allez pouvoir cuire à cuisson douce comme la vapeur au début, pour ne pas irriter davantage l’intestin. Puis par la suite les consommer cru.

En même temps, vous allez pouvoir intégrer dans votre alimentation quotidienne la consommation de boissons et d’aliments fermentés qui vont vous permettre d’apporter énormément de bonnes bactéries à votre intestin et qui sont nécessaires pour contrer les problèmes intestinaux et douleurs digestives.

Vous avez par exemple la choucroute, le natto qui sont des haricots de soja qui sont fermentés, le tempeh, le kéfir ou encore le kombucha qui sont pour ces deux dernières des boissons remplies de ce qu’on appelle des « probiotiques », qui sont des bonnes bactéries excellentes pour l’intestin et les troubles digestifs.

Ce type d’aliments et de boissons fermentées, on va les retrouver principalement en magasin biologique. Ensuite, faites un minimum d’activités physiques pour stimuler le brassage intestinal et aller à la selle plus régulièrement.

Actions supplémentaires à mettre en place :

Aux toilettes, faites en sorte de placer un tabouret au niveau de vos pieds pour surélever vos pieds une fois que vous êtes assis, d’ailleurs il existe même des tabourets qui sont conçus exprès pour aller dans les toilettes :

Cela va vous permettre de modifier la forme est la position de votre côlon. La position accroupie est plus naturelle, cela sera davantage bénéfique et recommandé si vous avez des problèmes intestinaux.

Faites en sorte également de mâcher consciencieusement les aliments pour favoriser une pré-digestion grâce à la salive et ses enzymes digestives dans la bouche. La digestion commence dans la bouche, d’où l’importance de mâcher tranquillement surtout quand on a une mauvaise digestion et encore plus si on a un côlon irrité.

Faites aussi en sorte de boire en dehors des repas, puisque les liquides qui sont consommés pendant les repas diluent l’acide gastrique, ce qui rend la digestion encore plus difficile.

Essayez d’intégrer également du gingembre dans votre quotidien. Le gingembre en plus d’être un anti-inflammatoire puissant, il favorise aussi une meilleure digestion et a plein d’autres bienfaits sur la santé.

Aussi, si vous trouvez du kéfir à la noix de coco, c’est excellent, car les produits à base de coco sont parfaits pour l’intestin. Le kéfir à la noix de coco contient des probiotiques qui sont excellents pour le système digestif et le côlon irritable. Les probiotiques sont les bonnes bactéries indispensables pour l’intestin.

2/ Mauvaise digestion : Gastrite, douleur et inflammation de l’estomac

Parlons maintenant de la gastrite, des douleurs et des inflammations de l’estomac, même si vous n’êtes pas concerné par ces symptômes, je vous invite quand même à lire la suite, car les informations que je vais vous donner sont toujours bénéfiques pour une meilleure santé et pour contrer une mauvaise digestion.

La gastrite est une irritation et une inflammation de la paroi de l’estomac, quand elle se produit soudainement, elle va en général durer d’une journée à trois jours, c’est ce qu’on appelle une gastrite aiguë. Quand la douleur à l’estomac va être plus présente, elle va devenir chronique, elle va alors durer plusieurs jours ou même plusieurs semaines.

Quand on a une gastrite, on a une sensation de brûlure et de douleur dans l’estomac et la poitrine, qui souvent se manifeste par des remontées acides. On peut avoir aussi des vomissements, une perte d’appétit, des ballonnements, une douleur abdominale et des selles qui vont être noires.

Comme pour le côlon irritable, il y a différentes causes qui peuvent déclencher la gastrite et nous provoquer des douleurs par la suite, comme une infection par des micro-organismes ou des bactéries. Une consommation excessive également de fluor, qui va être présent dans le dentifrice ou dans l’eau. Ou encore une consommation d’aspirine, parce que l’aspirine peut provoquer une dégradation et inflammation de la paroi de l’estomac.

Les inflammations de l’estomac peuvent aussi être le résultat d’un stress qui est excessif, cela peut être aussi une allergie alimentaire ou encore une infection provoquée par un champignon ou une levure. Une consommation excessive d’alcool ou de café peuvent en être aussi la cause, car ils irritent l’estomac et réduisent la production d’enzymes digestifs.

Cela peut être également une consommation excessive de graisse, de sucre et d’additifs provenant de produits modifiés et transformés ou encore dus à certaines carences si notre mode alimentaire n’est pas de qualité.

À faire dès maintenant pour soulager l’estomac :

Il existe différents aliments, différentes plantes, herbes et compléments alimentaires qui permettent de réduire les symptômes de la gastrite, en réduisant l’inflammation et les douleurs, en aidant la paroi de l’estomac à se réparer et finalement en limitant les problèmes de digestion.

Ce qu’il faut en revanche comprendre, c’est que la guérison d’une gastrite prend du temps, car la paroi de l’estomac subit souvent une inflammation depuis longtemps, même si on n’en ressent que maintenant l’apparition des premiers symptômes. Le premier signe qui indique une cicatrisation, c’est qu’il y a tout simplement une réduction de la douleur.

Pour les herbes qui vont permettre d’apaiser le feu provoqué par inflammation, il va y avoir la camomille, le thé vert, la réglisse, l’artichaut, la menthe et le gingembre.

On peut également se faire dès maintenant un jus d’aloe vera que l’on peut consommer régulièrement et qui va aider à réduire les douleurs et l’inflammation. Pour cela c’est très simple, on va dans un magasin biologique, on se procure une grande branche d’aloé vera, on récupère le gel à l’intérieur, on met le gel dans un mixeur. Ensuite, on rajoute 2 citrons bio, 2 racines de curcuma et 2 à 3 cuillères à soupe de miel de qualité.

On broye le tout et on a plus qu’à consommer cela dans la journée, peut-être deux verres, puis répéter ça chaque jour. La texture est un peu spéciale (visqueux), le goût est bon et l’anti-inflammation est très efficace.

Faite en sorte également d’apporter bien sûr une bien meilleure alimentation, qui va vous permettre d’apporter des propriétés apaisantes et indispensables pour refaire la paroi de l’estomac et donner au corps les éléments essentiels pour lui permettre de se guérir de la gastrite, d’inflammation ou de tout autre problème de digestion.

Encore une fois, en tant que naturopathe holistique, je vous renvoie vers ma formation offerte qui vous donnera de puissantes clefs pour retrouver une meilleure santé et en finir avec une mauvaise digestion :

En complément :

Fait en sorte de consommer et d’augmenter les aliments qui sont alcalins, comme la soupe de miso, le jus de citron, les légumes à feuilles vertes, les choux, les jus de légumes et tout autre aliment qui est sain et indispensable pour l’organisme.

En plus, dans certains de ces aliments, comme le persil, les épinards, le céleri, les carottes et d’autres, ils contiennent ce qu’on appelle de la « glutamine » qui aide à maintenir une bonne fonction de la barrière intestinale et améliorer la paroi de l’estomac.

En même temps, faites en sorte de réduire les aliments acides qui contribuent à l’inflammation et à une mauvaise digestion, comme le café, l’alcool, les boissons gazeuses, les produits laitiers, le thé, le blé, le sucre et tous les produits raffinés et transformés.

Faites en sorte également de consommer des petits repas, puisque vous aurez des quantités limitées d’enzymes digestifs et les repas qui sont trop copieux vont causer facilement des ballonnements et autres troubles digestifs.

Faites aussi en sorte de ne pas absorber de grandes quantités de liquide 20 minutes avant et après avoir mangé, puisque encore une fois les enzymes digestifs vont être dilués ce qui n’est pas l’idéal quand on a une mauvaise digestion.

Aussi, augmentez votre consommation de bonnes huiles pour réduire l’inflammation et lubrifier la paroi de l’estomac, comme huile d’olive, huile de lin, l’huile de noix de coco, comme ceux qu’on va retrouver aussi dans l’avocat, dans les noix ou encore les graines. Également, réduisez au maximum votre stress, après l’alimentation, c’est le deuxième facteur le plus important dans des problèmes de digestion.

3/ Mauvaise digestion : Les troubles du transit et la constipation

Nous nous sentons pas bien quand nous sommes constipé et avec des troubles du transit

Parlons maintenant des troubles du transit et de la constipation. Normalement nous devons aller à la selle environ dans les 2 heures qui suivent après avoir mangé. Si on mange 3 fois dans la journée, on doit donc aller 3 fois aux toilettes.

Je vais vous donner ici différents facteurs qui contribuent à la constipation.

Bien sûr, le premier facteur comme pour tout problème de santé est une mauvaise alimentation. Comme notamment les aliments transformés, le sucre, les glucides raffinés, les additifs, les mauvaises graisses et encore d’autres facteurs d’une mauvaise alimentation.

Il y a ici aussi le stress qui modifie la production d’hormones et de neurotransmetteurs, ce qui a directement une influence sur le fonctionnement du système digestif global.

Il y a aussi le manque d’exercice, qui ne va pas assez stimuler l’intestin, et aussi certains médicaments qui peuvent provoquer une constipation et des troubles digestifs, comme les antidépresseurs, les compléments en fer ou en calcium, les antiallergéniques, les narcotiques ou encore les diurétiques.

Cela peut être aussi un déséquilibre au niveau de la flore intestinale, des troubles de la thyroïde ou des troubles au niveau des glandes surrénales. Les troubles du transit et la constipation peuvent être aussi le résultat d’une carence en magnésium, d’une mauvaise position aux toilettes, puisque la plupart des toilettes sont trop hautes, ils viennent à cause de cela fermait le côlon, ce qui empêche les selles de s’évacuer correctement et normalement provoquant une mauvaise digestion et souvent de la constipation.

Les solutions contre la constipation et les troubles du transit

Pour l’alimentation, encore une fois je vous renvoie vers la formation offerte, sinon, faites en sorte de consommer des aliments riches en fibres, comme les fruits et légumes qui sont crus, les noix et autres aliments qui contiennent des fibres.

Faite surtout en sorte d’apporter des légumes à feuilles vertes qui en plus d’apporter des fibres, sont riches en chlorophylle, mais qui sont aussi une source de magnésium qui est excellente pour la constipation et la digestion. Vous pouvez aussi consommer des boissons chaudes à jeun le matin, puisqu’ils permettent de stimuler la digestion, en revanche faites en sorte d’éviter les boissons qui sont froides et qui vont faire tout l’inverse.

C’est aussi faire en sorte de boire au moins 2 litres d’eau par jour, puisque l’eau va aider les selles. En plus, si vous consommez plus de fibres mais pas assez d’eau, cela va augmenter la constipation et les douleurs abdominales. Vous pouvez aussi en supplément, consommer une cuillère à soupe par jour d’huile de lin qui va permettre de lubrifier le côlon.

Dans les cas extrêmes, ou si la constipation dure plus de 5 à 7 jours, vous pouvez utiliser le sel d’Epsom, qui agit en augmentant le contenu d’eau dans les intestins. Pour l’utiliser, il faut dissoudre une cuillère à café dans une tasse d’eau chaude. Cela peut apporter un soulagement rapide, mais ne faites pas ça systématiquement.  Une consommation excessive peut causer des étourdissements ou une faiblesse musculaire. Le sel d’Epsom est juste une solution à court terme !


En complément :

Formation offerte

Au travers de 6 vidéos offertes qui sont indispensable pour améliorer votre santé et perdre du poids sans régime, je vous expliquerai des astuces simples et puissantes à mettre en place.

envelope
angle-double-right
  1. Comment refaire sa flore intestinale de la meilleure des manières
  2. Comment maigrir vite: 13 étapes puissantes
  3. Désacidifier son corps, les solutions efficaces