Comment lutter contre la douleur sans médicaments

Aujourd’hui les douleurs peuvent faire partie de notre quotidien, elles peuvent parfois être difficiles à combattre ou à soulager.

C’est pour cela que dans cet article j’aimerais vous donner des clés puissantes pour vous permettre de soulager les potentielles douleurs que vous pouvez avoir au quotidien et pourquoi pas même les supprimer totalement.

Il faut savoir que j’ai une approche de naturopathe holistique, c’est-à-dire que mon approche est complètement différente de l’allopathie moderne qui consiste simplement à prescrire des antidouleurs sans s’intéresser à la cause profonde de la douleur.


Dans cet article :

  1. Traitement douleur : la douleur est un signal
  2. Traitement douleur : faites une détox et modifiez votre alimentation
  3. Traitement douleur : en complément pour soulager la douleur

1/ Traitement douleur : la douleur est un signal

La douleur est un signal d'alarme

Dans l’organisme la douleur est là pour alerter notre cerveau d’un problème, comme un voyant qui s’allume ou une sirène qui sonne.

Le problème c’est qu’elle va être difficile à supporter mentalement surtout si celle-ci devient chronique, c’est-à-dire à partir du moment où l’on va commencer à avoir mal quelque part tous les jours et en permanence.

En plus, elle peut même retarder la guérison car parfois ayant une douleur quelque part, cela va justement nous empêcher d’agir pour pouvoir nous soigner et nous soulager.

Les douleurs sont souvent des inflammations dans l’organisme. En fait l’inflammation est une fonction naturelle protectrice du corps contre les bactéries, les toxines, les dégradations cellulaires et les corps étrangers.

Les douleurs sont le résultat d’une irritation du système nerveux

Par exemple quand un tissu va être endommagé, il va libérer des messagers inflammatoires qui vont venir irriter le système nerveux et c’est comme cela qu’on va ressentir une douleur.

Le corps ensuite il va produire des protéines qui vont permettre de dilater les vaisseaux, ils vont attirer ensuite les cellules immunitaires vers le tissu qui est endommagé.

Quand un tissu dans l’organisme est blessé ou endommagé, il va donc libérer des messagers inflammatoires qui sont en quelque sorte le signal d’alarme qui prévient le corps que quelque chose est endommagé et doit être réparé.

Il y a également d’autres molécules produites dans le but d’alerter le cerveau et de produire une douleur. Ces molécules elles vont être transmisses grâce à notre système nerveux, du tissu endommagé jusqu’à notre cerveau.

Lui le cerveau il va ensuite déclencher la production d’antidouleurs naturelles, comme par exemple les endorphines. Finalement, la douleur est la manifestation d’un processus inflammatoire.

2/ Traitement douleur : Faites une détox et modifiez votre alimentation

Maintenant je vais vous partager quelques traitements qui sont efficaces et naturels et qui vont permettre d’aider le corps à soulager et gérer la douleur et à faire disparaître l’inflammation de manière naturelle. Bien sûr, il faut quand même déterminer en premier la cause de cette inflammation.

Dans notre organisme, on a ce qu’on appelle un équilibre acido-basique qui permet à l’organisme ne pas être trop acide ou à l’inverse de ne pas l’être assez. Quand il y a une inflammation et que l’on cherche à lutter contre une douleur, le plus souvent celle-ci va apparaître lorsque l’équilibre acido-basique de l’organisme et justement déséquilibrée et beaucoup trop acide.

L’objectif va donc être d’intégrer à notre alimentation des aliments qui auront comme pouvoir de réduire l’acidité de notre organisme, qui sont finalement alcalin et anti-inflammatoire, pour ainsi soulager la douleur.

Pour encore plus d’avantages retrouvés plus facilement cet équilibre, il est beaucoup plus intéressant et recommandé de commencer par détoxifier son corps grâce justement à une phase de détoxification.

Détoxifier son corps pour soulager les douleurs :

Pour faire une bonne détox, il faut commencer par faire un jeûne d’au moins 24 heures, vous n’êtes pas obligé de le faire, mais c’est très recommandé.

Après avoir pris son petit-déjeuner, ne rien manger pendant la journée et ne remanger que seulement le lendemain matin.

On peut aussi le faire le midi où le soir si on préfère, il faut simplement respecter cet intervalle de 24h où l’on ne mangera rien, qui va être très puissant pour détoxifier le corps et plus facilement lutter contre la douleur, vous le verrez par vous-même d’ailleurs.

Ce jour-là, évitez de faire du sport, occupez-vous, faites des choses, bougez, rester à ne rien faire rend la pratique du jeûne plus difficile.

Ne mangez pas aussi de façon excessive pendant le dernier repas avant de commencer votre jeûne. Buvez également l’équivalent de 2 litres d’eau ou d’infusion pendant le jeûne. Les boissons chaudes sont efficaces pour contrer la faim, vous pouvez d’ailleurs vous faire des infusions de camomille, de pissenlit où d’autres plantes de ce type qui permettent de détoxifier l’organisme vous amenant plus facilement à gérer la douleur.

Deuxième étape de la detox

Les fibres permettent de drainer les toxines et de les sortir du corps. Il faudra alors faire en sorte de consommer une importante quantité de fibres les jours qui suivent votre jeûne. Par exemple, de 40 à 50 g par jour.

Faites en sorte de consommer des fibres à partir de fruits et légumes qui sont crus, pour pouvoir conserver leurs fibres et leurs nutriments.

Voir aussi mon article en complément : Comment détoxifier son organisme qui vous donnera quelques clefs supplémentaires.

L’alimentation antidouleur

Juste avant que l’on parle d’une alimentation qui permet de lutter contre la douleur, je vous invite à télécharger la formation offerte qui vous donnera des clefs puissantes et qui est un parfait complément :

Vous allez pouvoir incorporer à votre alimentation des aliments comme le quinoa, comme le brocoli, comme les cerises, comme le curcuma, comme l’huile d’olive, comme l’ananas et encore d’autres aliments de ce type qui sont alcalins et qui sont des antidouleurs naturelles.

Par exemple l’ananas contient ce qu’on appelle de la « bromélaïne » qui va réduire énormément l’inflammation et ainsi soulager la douleur.

Oui, l’alimentation n’est que là pour nous rassasier, mais elle est aussi là pour nous aider 🙂

Par exemple, les cerises contiennent aussi de puissantes molécules qui sont anti-inflammatoires et antidouleurs. Leur efficacité a été prouvée scientifiquement sur des douleurs qui sont quotidiennes et chroniques, notamment sur les rhumatismes et l’arthrose.

D’ailleurs dans cette étude scientifique, 2 verres de jus de cerise par jour pendant 3 semaines, ont permis de réduire l’inflammation chez des femmes qui souffrait de douleurs et notamment d’arthrose.

Les aliments à éviter pour lutter contre la douleur

Pour limiter aussi l’acidité et ainsi soulager les douleurs, vous allez bien sûr devoir également éviter certains aliments, comme les sucres qui sont raffinés, les sodas, la charcuterie, la viande rouge, le lait animal ou encore par exemple le café. Ces aliments sont acides pour l’organisme et vont encore apporter de l’acidité à votre corps ce qui ne sera pas l’idéal pour gérer les douleurs qu’on peut avoir.

D’ailleurs, les minéraux qu’on trouve dans une alimentation saine et riche justement en nutriments, vont jouer un énorme rôle contre l’acidose favorisant les douleurs. Et c’est là où cela va être intéressant de vraiment intégrer des aliments qui sont sains et de qualité à votre alimentation.

Le corps utilise naturellement le calcium pour neutraliser l’acidité et pour rééquilibrer la balance justement acido-basique de l’organisme qui une fois déséquilibre provoque toutes les maladies et douleurs possibles.

Du calcium de qualité et en quantité suffisant, on en trouve dans les végétaux comme les légumes verts, comme le chou vert, le cresson, le chou kale, les épinards… On en trouve aussi énormément dans les graines et les oléagineux, comme dans les graines de pavot qui en contiennent énormément, les graine de chia, les amandes, les noisettes…

En revanche, évitez absolument les produits laitiers qui sont extrêmement acides pour l’organisme et favorisent tous les problèmes de santé possibles et inimaginables et donc les douleurs par la même occasion.

Non, nous n’avons pas besoin de consommer 3 à 4 produits laitiers par jour pour avoir du calcium comme on nous le rabâche à la télévision, ceci est simplement de la propagande.

3/ Traitement douleur : en complément pour soulager la douleur

Vous avez également le magnésium qui est indispensable, la vitamine C et la vitamine D. Par exemple, il y a une étude qui a été faite chez des personnes qui souffraient de douleurs chroniques, et cette étude a démontré que la consommation d’antidouleur était deux fois plus élevée chez les personnes qui avaient un faible taux de vitamine D.

Bien sûr, le meilleur remède pour remonter son taux de vitamine D c’est de prendre le soleil et de rééquilibrer son alimentation. Il y a aussi les herbes et les plantes qui pour certaines ont une grande action antidouleur et qui pour certaines ont des vertus anesthésiantes.

On peut notamment utiliser la camomille, le clou de girofle, l’ortie, le gingembre, le curcuma, la verveine qui vont aider notre organisme et plus facilement nous aider à lutter contre la douleur.

Le piment de Cayenne agit également comme un puissant antidouleur, il est très efficace pour soulager l’arthrite, la migraine ou les maux de tête, parce qu’il va en fait stimuler la production d’endorphines dans le cerveau qui sont des antidouleur naturelles. Le mieux est de l’intégrer quotidiennement dans son alimentation.

Bougez pour gérer la douleur et la soulager plus facilement

Ensuite pour soulager la douleur, selon où l’on va avoir mal, il est important de ne pas être sédentaire, c’est-à-dire de ne pas être constamment immobile.

Avant nos ancêtres marchaient près de 20 km par jour, aujourd’hui les statistiques montrent qu’en moyenne l’homme marche 2 km, cela veut dire que notre mode de vie a changé, alors que nos gênes ont très peu évolué, et c’est là où ça pose problème.

L’activité physique a plein de bénéfice, elle permet de déclencher la production de substances qui vont être bénéfiques pour l’organisme. Cela va permettre d’amplifier la masse musculaire, de fortifier les os et les articulations, de développer le système cardio-respiratoire et d’améliorer la circulation sanguine.

Cela va également jouer sur notre cerveau puisque grâce à cela, il va produire des hormones qui agissent sur notre humeur, sur notre bien-être et notre optimisme. En plus, l’activité physique augmente aussi la production d’endorphines produites par l’organisme, qui encore une fois est un puissant antidouleur naturel et l’idéal pour soulager la douleur.

Le problème de la sédentarité, c’est qu’elle envoie au corps le signal d’un léger état dépressif, d’un ralentissement de notre activité et d’un vieillissement prématuré.

Bouger pour soulager la douleur

Chaque jour, il y a de nombreuses cellules de l’organisme qui meurent et qui vont se renouveler, les cellules musculaires sont remplacées environ tous les 4 mois, les globules rouges, plus ou moins tous les trois mois. Et ça, cette réparation cellulaire, est considérablement influencé par notre niveau d’activité physique.

Si tout ce processus ne fonctionne pas correctement, les tissus de notre organisme finissent par être fragilisés et dégradés, et c’est comme cela qu’on a plus ou moins un terrain inflammatoire qui va s’installer progressivement, ce qui nous apportera des douleurs qu’on aura du mal à soulager.

En fait, c’est grâce aux muscles qui produisent deux messagers chimiques, que ce processus de renouvellement va être en partie contrôlé. En fin de compte, ces deux substances sont véhiculées dans le sang et vont atteindre l’ensemble de l’organisme puis activer le processus de réparation et de renouvellement cellulaire.

Malheureusement, la douleur nous incite souvent à davantage rester au repos. C’est comme cela que la réparation de cellules n’est au final pas efficace, et qu’on se retrouve toujours plus d’avantages avec de douleur que l’on n’arrive pas à gérer.

L’un de vos objectifs est alors aussi de bouger le plus possible. Faites par exemple de la marche à pied 45 minutes à 1h par jour. Vous pouvez diviser ces 45 minutes ou cette heure en 3 fois dans la journée par exemple. Vous pouvez aussi faire du vélo ou de la natation qui sont des sports portés et qui sont mieux quand on a des douleurs à soulager.

Astuces supplémentaires

Petite astuce aussi pour lutter contre la douleur, vous pouvez par exemple prendre un bon bain chaud avec 500 g de sel d’Epsom. En fait, le sel d’Epsom est riche en magnésium et il permet de détendre l’ensemble de l’organisme. De plus, la chaleur aide à relâcher les tensions musculaires et est assez efficace pour soulager les douleurs qui vont être chroniques. Contrairement au froid qui va plutôt être intéressant pour les inflammations qui sont aiguës et récentes.

Vous pouvez également vous rapprocher des approches naturelles comme l’acupuncture, l’ostéopathie ou encore par exemple la massothérapie, qui sont très efficace pour lutter contre les douleurs sans médicaments.


En complément :

  1. Comment détoxifier son corps pour lutter contre la douleur
  2. Comment booster son système immunitaire
  3. Comment désacidifier son organisme pour limiter la douleur