Comment lutter contre les pertes blanches et les éviter

Savez-vous que vous pouvez soigner les pertes blanches malodorantes ?

En effet, celles-ci indiquent que votre corps évacue par le vagin certains résidus. Certaines personnes appellent même cela un rhume de vagin !

En tant que naturopathe holistique, j’ai tout de suite envie de vous dire que vous êtes responsable de vos pertes blanches, mais justement, grâce au fait que vous soyez responsable vous avez le pouvoir de les arrêter et de les soigner !

C’est ce que je vous explique au complet dans cet article pour pouvoir lutter contre elles le plus naturellement et efficacement possible. Je vous invite à bien lire cet article jusqu’à la fin, puisque chaque détail dans celui-ci va vous amener à la fin à comprendre comment justement éviter les pertes blanches et qu’est-ce qui finalement les provoque.


Dans cet article :

  1. Soigner les pertes blanches : les 6 étapes d’une maladie en ayurvéda
  2. Soigner les pertes blanches : ne pas rentrer dans ces 6 étapes
  3. Soigner les pertes blanches : éliminez ce déchet pour les éviter

1/ Soigner les pertes blanches : les 6 étapes d’une maladie en ayurvéda

Les pertes blanches peuvent être totalement arrêtées et soignées en fessant un changement radical dans son quotidien

En médecine ayurvédique (médecine indienne) on considère que la maladie passe par 6 étapes de dégradation de l’état de santé de la personne et que le corps fonctionne grâce à des énergies qu’on appelle vitales.

Alors qu’en médecine allopathique occidentale, médecine que l’on a par exemple en France, on recherche en général à soigner les personnes seulement qu’à partir des étapes 5 et 6 que l’on va voir juste après et qui vont nous amener à comprendre comment éviter les pertes blanches.

Et c’est là justement l’un des nombreux avantages des médecines naturelles comme l’Ayurveda, comme la naturopathie ou encore d’autres médecines naturelles qui interviennent en amont et qui ne laissent du coup grâce à ça pas le temps à la maladie de se déclarer dans le corps.

1 : L’accumulation

Quand on est à la première étape de la maladie, on appelle ça en ayurvéda l’accumulation, et c’est en fait au moment où une toxine va venir s’accumuler dans un endroit du corps.

Cette accumulation qui peut être provoquée par plusieurs facteurs va empêcher les énergies de circuler normalement dans le corps, c’est là qu’un blocage va apparaître.

Si cette accumulation s’aggrave, le corps passera à la deuxième étape de dégradation de la santé : l’intensification.

2 : L’intensification

La deuxième étape est donc l’intensification, à partir de ce moment-là il y a tellement une accumulation de toxine que le blocage des énergies dans le corps va être total.

C’est-à-dire qu’à la première étape l’énergie était bloquée, mais elle circulait un petit peu, à partir de la deuxième étape l’énergie ne circule plus du tout, elle est complètement bloquée.

3 : La diffusion

Ensuite vient la troisième étape qu’on appelle la diffusion, l’accumulation de toxines est tellement énorme que les défenses de l’organisme sont complètement débordées.

À partir de ce moment-là, l’accumulation des toxines dans une certaine zone du corps ne peut plus être contenue seulement dans cette partie et c’est là qu’elle va commencer à se répandre ou a bloquer d’autres énergies ailleurs dans l’organisme.

C’est comme si on avait un accident sur une route et que cela bloquait la circulation. Cet accident va créer un bouchon sur l’autoroute par exemple, et c’est comme cela qu’il y a certaines personnes qui vont prendre des routes différentes pour éviter ce bouchon, et qui à cause de cela, vont également surcharger ces plus petites routes alternatives.

On peut dire que les toxines vont aller envahir d’autres régions du corps de la même manière qu’une autoroute bloquée par un bouchon nous obligerait à prendre d’autres routes alternatives, obligeant donc les toxines à emprunter d’autres voies dans le corps, d’où le nom de cette 3ème étape : La diffusion.

4 : La localisation

La quatrième étape est ce qu’on appelle la localisation.

On a un organe qui est déjà faible et qui à cause du surplus de toxines va être visé par les toxines et être encore plus fragilisé.

5 : La manifestation

La manifestation est la cinquième étape de dégradation de la santé en ayurvéda, à partir de ce moment-là des symptômes de maladie apparaissent, on peut les voir très clairement.

6 : L’apparition de la maladie

La 6e étape est l’apparition de la maladie où les symptômes de la maladie sont pleinement ressentis et où ils peuvent même devenir chroniques.

En fait, pourquoi je parle de tout ça, c’est simplement parce que les pertes blanches sont le résultat de déchets qu’on appelle « mucosiques » (du mucus), c’est-à-dire d’une surcharge colloïdale qui est évacuée par le vagin et qui provoque ce qu’on appelle les pertes blanches.

2/ Soigner les pertes blanches : ne pas rentrer dans ces 6 étapes

Bien s'alimenter pour lutter contre les pertes blanches et les éviter

Je vous ai parlé des 6 étapes de dégradation de la santé que l’on considère en médecine ayurvédique, simplement pour vous amener à comprendre que finalement c’est une « bonne chose » que vous ayez des pertes blanches. Puisque cela indique que le corps les évacue à l’extérieur du corps au lieu de provoquer une accumulation qui est la première étape vers la maladie.

Seulement, cela ne veut pas dire qu’il ne faut pas s’inquiéter, mais au contraire grâce aux médecines alternatives et naturelles, le but est alors d’éviter cette accumulation de déchets qui s’éliminent actuellement si vous en avez par des pertes blanches parfois malodorantes.

Parce que malgré que le corps a les capacités de les éliminer à l’extérieur par le vagin et par d’autres endroits de l’organisme, comme les selles, comme le nez quand on va se moucher et d’autres endroits encore, si cette accumulation finit par être trop importante par rapport aux capacités de l’organisme à les évacuer à l’extérieur, c’est alors là qu’on commence à rentrer dans la première étape de la dégradation de la santé qui est l’accumulation de déchets dans le corps.

Bien sûr, le but n’est pas en arriver là mais justement de prendre conscience que le corps a des déchets dans l’organisme. Quand on essaie de soigner des pertes blanches, ce sont donc des déchets qu’on appelle des « colles », des déchets « colloïdaux » c’est là qu’il faut alors faire en sorte de limiter leur création afin de ne pas par la suite rentrer dans ces 6 étapes de dégradation la santé qui nous amène à la fin à une maladie.

Puisque une fois que le corps n’aura plus la capacité de les éliminer à l’extérieur de l’organisme (ici comme vous l’aurez compris par les pertes blanches), il va y avoir une accumulation et on va commencer comme cela à rentrer progressivement dans les 6 étapes, le but est bien sûr de régler cela en amont.

Quand vous êtes responsable inconsciemment de vos pertes blanches

Les déchets de type « colles » qui provoquent des pertes blanches, qui provoquent aussi ce que l’on va moucher, mais aussi ce qui va ralentir notre organisme dans sa globalité, ralentissent également la confiance qu’on peut avoir en nous, ralentissent aussi notre santé mentale, notre clarté et lucidité d’esprit et bien d’autres facteurs provoqués principalement par ce qu’on va manger au quotidien.

Ces déchets sont provoqués suivant la qualité alimentaire qu’on apporte à notre corps, mais aussi la quantité, le nombre de fois où on va manger dans la journée, la qualité de notre digestion, la qualité de notre prédigestion et encore différents autres facteurs de ce type.

3/ Soigner les pertes blanches : éliminez ce déchet pour les éviter

Lutter contre les pertes blanches facilement en éliminant ce déchet de votre corps

En médecine ayurvédique cela va encore plus loin puisqu’on considère qu’il y a trois principales énergies fondamentales qui sont formées par des éléments élémentaires de l’univers : l’éther, l’air, le feu, l’eau et la terre. Ces éléments sont regroupés par paires créant en Ayurvéda ce qu’on appelle des « doshas«  et qui vont déterminer notre constitution propre à chacun.

Par exemple, l’air et l’éther forment un dosha qu’on appelle « Vata », ce dosha permet la mise en mouvement, par exemple le clignement des paupières, la respiration, les mouvements musculaires, etc. Mais il est aussi prédominant dans toutes les réactions catabolique du corps, c’est-à-dire toutes les réactions de dégradation dans l’organisme.

Ensuite, le feu et l’eau forme le dosha qu’on appelle « Pitta », qui gère les fonctions métaboliques du corps, c’est-à-dire l’équilibre entre le catabolisme et l’anabolisme qui est le dosha suivant.

Le dosha qu’on appelle « Kapha » est la synthèse des éléments eau et terre et est donc prédominant dans toutes les fonctions anaboliques de l’organisme, c’est-à-dire dans toutes les fonctions de création, de croissance et de réparation dans le corps.

Nous avons en nous ces 3 doshas, mais avec des prédominances suivant notre constitution, suivant notre corpulence, suivant notre caractère, suivant les goûts qui nous attirent, etc. Et on va avoir comme ça 7 constitutions possibles qui sont soit à prédominance « Vata », à prédominance « Pitta » ou à prédominance « kapha ».

On peut très bien être aussi « Vata » et « Pitta » à la fois, ou encore « Pitta-Kapha », ou encore « Vata-Kapha », ou carrément un équilibre entre « vata-kapha-pitta ».

Ayez votre propre alimentation à vous-même

En fait je parle vous parle de cela parce que suivant notre constitution il y a certains aliments que l’on doit privilégier pour pouvoir garder l’équilibre suivant nos doshas prédominants. Cela peut paraître assez compliqué puisque ce sont des mots particuliers, mais en fait, tout est histoire d’équilibre comme pour tout finalement.

La base alimentaire reste plus ou moins toujours la même pour chaque individu, mais selon notre constitution et selon l’ayurvéda, certains aliments sont plus adaptés que d’autres selon le type de constitution.

Par exemple imaginons que l’on ait une prédominance « Kapha », si l’on consomme en excès des saveurs douces et sucrées, on va venir aggraver notre dosha.

Les pertes blanches sont le reflet d’un déséquilibre dans l’organisme

J’ai finalement voulu vous parler de tout ça par rapport au fait de lutter contre les pertes blanches pour vous amener à comprendre que notre nourriture et ce qu’on ingère au quotidien impact énormément qui on peut être et le fait qu’on se retrouve ou pas avec des problèmes de santé comme les pertes blanches qui sont simplement le résultat d’un déséquilibre dans l’organisme.

S’il faudrait retenir une seule chose quand on essaie d’éviter les pertes blanches et qu’on cherche à les soigner, c’est qu’elles sont le résultat de l’accumulation de déchets et qu’il faut limiter cet apport de déchets qu’on va principalement apporter par notre alimentation quotidienne.

Ces déchets sont créés principalement par les sucres lents, et encore plus par les sucres lents qui sont modifiés génétiquement comme par exemple le blé moderne qu’on a tous l’habitude de consommer et qu’on va retrouver dans tout un tas de produits alimentaires qui font partie de notre quotidien.

Ces sucres lents on peut les remplacer par des aliments qui sont bien plus nutritifs et qui en plus de venir nourrir bien plus l’organisme vont énormément limiter l’apport de déchets qu’on pourrait apporter avec eux créant les pertes blanches que l’on cherche à éviter.

Pour ça il faut bien sûr en apprendre davantage à propos d’une alimentation bien plus saine, mais qui est également gourmande de façon à ce que l’on se fasse plaisir aussi au quotidien.

Cette alimentation va également nous permettre d’avoir bien plus d’énergie, bien plus de vitalité, mais c’est également une clarté d’esprit, un meilleur état d’esprit puisque notre santé mentale est directement reliée à notre santé physique, mais cela influence également notre état psychologique, notre état aussi spirituel, et bien sûr cela va nous permettre d’éviter les problèmes de santé qu’on peut avoir, dont les pertes blanches.

Je vous ai concocté 6 vidéos complémentaires à cet article pour vous en parlez. Ces 6 vidéos sont littéralement une formation qui est offerte et qui va en profondeur mais avec simplicité, vous donnez des clés puissantes pour vous amener un meilleur état de santé.

Vous allez pouvoir grâce à elles manger sainement en vous fessant plaisir, car oui c’est possible, une alimentation gourmande mais saine ! Ce qui va vous permettre de soigner et d’éviter complètement les pertes blanches.

Inscrivez-vous ici : 6 vidéos pour retrouver la forme et la santé.


En complément :

  1. Comment détoxifier son corps et éviter les pertes blanches
  2. Comment manger équilibré pour lutter contre les pertes blanches
  3. Comment se soigner naturellement