Gérer son stress et déstresser : anti-stress naturel

Le stress touche les personnes de tout âge et dans tous les domaines de la vie : les relations, le travail, l’argent, la famille, la maladie, les changements de vie, tout peut finalement causer du stress.

À la base, le stress est pourtant l’une des grandes fonctions de l’organisme au même titre que la respiration, la digestion ou l’immunité. 

Il est finalement important dans certains cas d’avoir du stress, mais il peut aussi devenir mauvais s’il n’est pas géré et si nous n’arrivons pas finalement à déstresser.


Dans cet article :

  1. Gérer son stress en comprenant ce qu’il est pour déstresser
  2. Gérer son stress pour apprendre à déstresser
  3. Les différents traitements naturels pour lutter contre le stress, le gérer et déstresser

1/ Gérer son stress en comprenant ce qu’il est pour déstresser

Gérer son stress pour déstresser au quotidien

Le stress correspond aux réponses de notre organisme face aux pressions et contraintes de l’environnement. Ces réponses peuvent être physiques ou psychiques. Il est important de comprendre que le stress n’est pas une émotion, mais un mécanisme qui peut provoquer différentes émotions.

le stress va correspondre à la mobilisation de notre organisme tout entier pour répondre à des agressions environnementales.

Les 3 phases du stress

Le stress étant un mécanisme, il s’organise en 3 phases :

La première phase de stress est la phase d’alarme.

Durant la phase d’alarme, tout le système de défense se mobilise pour combattre l’agent stressant. Sa période d’action, où le corps devient ultra-réactif, est relativement courte.

Imaginez traverser la route en face de votre résidence au moment où vous apercevez un chauffard roulé à grande vitesse dans votre direction. Sans réfléchir, vous allez fuir les lieux et courir plus vite qu’en temps normal. Cette réaction correspond à la phase d’alarme.

Dans ce cas, le stress est considéré comme positif parce qu’il stimule les fonctions de l’organisme, ce n’est bien sûr pas dans ce genre de moment qu’il faudra chercher à gérer son stress.

La deuxième phase du stress est ce qu’on appelle la phase de résistance.

L’état d’alerte se prolonge, le corps continue à être très sollicité et les tensions dans l’organisme augmentent et persistent.

Durant cette phase, des symptômes peuvent apparaître, mais cette fois-ci, ils correspondent à une manifestation négative : maux de tête, fatigue, anxiété, problèmes digestifs, tensions musculaires…

Le stress devient négatif en se manifestant de façon permanente. Il faudra alors commencer à essayer de gérer son stress et déstresser au plus vite.

La troisième et dernière phase est ce qu’on appelle la phase d’épuisement

La phase de résistance continue, le corps n’a plus d’énergie pour lutter, et la phase d’épuisement s’installe progressivement. C’est à ce moment que des troubles encore plus sérieux vont se déclencher. Bien évidemment, ce niveau et cette phase de stress sont à éviter absolument, il faudra alors commencer à lutter contre le stress au préalable.

Finalement, le stress n’est pas considéré comme une maladie, mais comme la cause de multiples troubles et de maladies. Il est au final important de lutter contre lui et le gérer au quotidien.

Comment se manifeste le stress dans l’organisme ?

L’agent stressant provoque une réaction dans le cerveau qui commande la production d’adrénaline. Cette hormone va permettre aux organes, au cerveau et aux muscles de fonctionner de façon optimale afin qu’ils réagissent de manière rapide et efficace. C’est pourquoi, par exemple, vous êtes capable de courir vite lorsqu’une voiture roule à grande vitesse dans votre direction. 

Le système nerveux autonome contrôle le fonctionnement des organes au moyen de ses deux branches : l’orthosympathique et le parasympathique. La première branche stimule les fonctions du corps, alors que la seconde les calme. 

L’orthosympathique qui est appelé aussi le système sympathique « booste » les fonctions de l’organisme, il va booster par exemple le rythme cardiaque, la tension artérielle, le rythme respiratoire, les capacités cérébrales, l’activité musculaire. 

Par contre, il ralentit le travail des organes digestifs. C’est pourquoi la digestion est plus difficile et délicate pendant une activité physique intense puisqu’il y a un stress physique ou pendant une période de stress émotionnel, puisqu’il y aura là un stress mental.

Le parasympathique, lui, est l’opposé de l’orthosympathique. Il diminue la tension artérielle, le rythme cardiaque, et l’ensemble des fonctions du corps. Par contre, il augmente l’activité des organes du système digestif. C’est pourquoi, après un repas, nous subissons une baisse d’énergie et parfois nous avons même besoin de faire une sieste. La balance du système nerveux penche alors du côté du système parasympathique.  

2/ Gérer son stress pour apprendre à déstresser

Le stress chronique et mal géré provoque une diminution de sécrétion de certains neurotransmetteurs, comme la sérotonine, la noradrénaline et la dopamine. Cette diminution amène une disparition du plaisir et peut être une source de démotivation et de dépression.

Voir aussi : Sortir de la dépression, les techniques puissantes

À ce moment-là, on est dans la phase d’épuisement, le corps ne réagit plus, et l’activité de nos cellules est très perturbée, le stress est présent, nous n’arrivons pas à le gérer et à déstresser.

L’hyperactivité des cellules à répétition amène une trop grande production de déchets et de toxines qui empêchent les cellules de fonctionner correctement. C’est à ce moment-là qu’on peut avoir de l’anxiété et qu’on peut avoir des périodes de dépression, de fatigue chronique, de problèmes digestifs, de troubles du sommeil et de moment où l’on aura du mal à déstresser. 

Le stress impact presque tous les organes vitaux et toutes les fonctions de l’organisme : les cellules, le système cardiovasculaire, les poumons, le cerveau, la sexualité, le système immunitaire, la peau, le système digestif…

Équilibrer son sytème nerveux

Face à un danger qui est immédiat, le système orthosympathique qui est donc celui qui booste l’organisme, s’impose sur le système nerveux parasympathique qui lui est là pour nous ralentir et nous déstresser.

À ce moment-là, ce qu’il se passe c’est que l’hypothalamus dans le cerveau ordonne aux glandes surrénales de libérer de l’adrénaline dans le sang pour se préparer à l’action. Si cela se prolonge, la phase d’épuisement se déclenche et s’en suit un épuisement des glandes surrénales qui est toujours accompagné de dépression et de fatigue chronique. 

Le stress aboutit aussi à une accélération du rythme cardiaque afin d’irriguer les muscles. Si les périodes de stress sont répétées et persistantes et que le stress n’est pas géré, elles risquent d’augmenter la tension artérielle, de causer des palpitations, ou même de provoquer de la tachycardie et d’autres troubles cardiovasculaires. 

Si le système orthosympathique est constamment sollicité dû au stress, comme nous venons de le voir, il va bloquer totalement le fonctionnement normal du système digestif, ce qui va provoquer des troubles intestinaux, des brûlures d’estomac, des diarrhées, des inflammations ou de la constipation. 

Un stress mal géré diminue aussi la vitalité et réduit l’efficacité des mécanismes de défense dans notre organisme. Ce qui va perturber les fonctions de notre système immunitaire. En gros, le stress il va perturber l’ensemble des fonctions principales de l’organisme.

3/ Les différents traitements naturels pour lutter contre le stress, le gérer et déstresser

Ayant une approche holistique, il faut se focaliser bien sûr à apprendre à gérer son stress et ses émotions, à contrôler ses comportements et a rééquilibrer son alimentation.

Voir aussi la formation offerte ci-dessous qui vous permettra d’y voir plus clair à propos d’une meilleure alimentation en vous donnant des clefs puissantes et simples.

Formation offerte

Au travers de 6 vidéos offertes qui sont indispensable pour améliorer votre santé et perdre du poids sans régime, je vous expliquerai des astuces simples et puissantes à mettre en place.

envelope
angle-double-right

Pour lutter contre le stress et déstresser beaucoup plus facilement, il faut également se concentrer sur l’activité physique, sur les remèdes naturels, sur le repos, sur une pratique spirituelle, sur la respiration et la méditation.

On peut aussi faire un bilan holistique pour plus facilement détecter les sources de stress et lutter contre lui, si d’ailleurs cela vous intéresse, moi-même ayant un diplôme de naturopathe holistique je suis en capacité de vous en faire un. Ce qui vous permettra de déterminer aussi des liens potentiels avec des mauvais comportements émotionnels, alimentaires, spirituels ou mentaux.

On passera tout simplement une heure ensemble, au préalable vous aurez rempli un questionnaire de plus de 130 questions, et grâce à ce questionnaire qu’on appelle aussi un bilan holistique, je vous apporterai des réponses et des solutions pendant l’heure que l’on passera ensemble en ligne.

Cliquez ici : Coaching + Bilan Holistique

Différentes façons de gérer son stress et déstresser

Un des moyens les plus efficaces également pour gérer le stress est d’apprendre à le gérer par soi-même. En général, cet apprentissage passe dans un premier temps par le rééquilibrage de différents domaines qui peuvent provoquer du stress, même si ce sont de petites choses.

Par exemple, vous stresser dans la voiture car vous arrivez 10 min en retard à votre travail chaque jour. Partez alors tout simplement plutôt.

Les personnes qui ont du mal à déstresser ont souvent tendance à cesser les activités qui leur procurent du plaisir. Et c’est là où il faut comprendre qu’il est important de prendre soin de soi grâce à différents outils, comme la méditation, le yoga, des tisanes aux effets calmants, une alimentation équilibrée et encore d’autres qui vous apportent bien-être et plaisir.

Il faut savoir également qu’un mode alimentaire mal adapté accentue les effets négatifs du stress sur le corps et réduit nos chances de déstresser. 

C’est pour ça qu’il est important d’apporter une alimentation de qualité afin d’apporter au corps des nutriments, des antioxydants et des phytonutriments que le corps utilise pour lutter contre le stress.

Ensuite, on peut également manger des plus petits repas pour plus facilement gérer son stress. Manger des plus petits repas va nous permettre de maintenir un niveau d’énergie plus élevé, ce qui nous permettra de mieux gérer notre stress et donc de facilement lutter contre lui.

On peut également manger plus de protéines et de glucides à partir d’aliments qui ont un index glycémique qui va être bas, c’est-à-dire à partir d’aliments impactant peu notre taux de sucre dans le sang.

Vous pouvez aussi inclure dans au moins deux de vos repas chaque jour, de l’oignon qui contient des agents anti-stress naturels.

Quelques conseils alimentaires supplémentaires pour lutter contre le stress naturellement

Conseils alimentaires pour déstresser et gérer son stress

Pour tirer le maximum de nutriments des aliments que l’on va consommer et donc mieux faire face au stress, il est important de prendre chaque repas dans le calme. Cela peut être parfois difficile, mais pourtant c’est super-important, en pensant aussi à bien mastiquer.

On peut également réduire les portions du repas du soir pour faciliter un meilleur sommeil et donc mieux gérer le stress par la suite.

Il est aussi très intéressant et très efficace de diminuer, voire d’éliminer le café, le thé, l’alcool, et les sodas qui en plus d’acidifier et de dévitaliser l’organisme, vont faire en sorte de stimuler le système orthosympathique et donc d’avoir plus de mal à gérer notre stress.

En plus, pour les boissons à base de caféine comme le thé et le café, ces boissons stimulent la production d’adrénaline et fatiguent davantage les glandes surrénales qui sont déjà trop sollicitées par le stress.

Ensuite, il peut être intéressant d’apporter des compléments alimentaires utiles pour gérer le stress en plus d’un rééquilibrage alimentaire.

Par exemple, la prise quotidienne d’un complément de vitamine B et C pendant une quinzaine de jours, ainsi que de calcium et de magnésium ; des compléments qui sont naturels et non synthétiques c’est très important, aide à évacuer les tensions et l’irritabilité que l’on pourrait avoir à cause du stress.

Les herbes pour lutter contre le stress

On peut utiliser aussi des herbes qui vont agir sur le stress, en prenant par exemple quotidiennement des infusions pour le système nerveux, tout en faisant une pause et en prenant le temps de bien respirer, ce qui nous permettra de nous déstresser et de mieux gérer notre stress au quotidien.

Des plantes comme la camomille, comme l’éleuthérocoque, des infusions aussi à base de ginseng, à base de fleur de la passion, de valériane ou encore par exemple de verveine.

C’est important que vous choisissiez vraiment en fonction de vos goûts, de façon à prendre le maximum de plaisir et d’être le plus détendu possible. Pour que les infusions soient efficaces, il faut boire au moins 3 à 4 tasses par jour.

Suppléments pour déstresser :

Vous avez également les huiles essentielles qui peuvent être intéressantes pour diminuer notre stress quotidien et qui peut-être vous intéresseront plus que les infusions.

Vous pouvez également pratiquer la relaxation respiratoire, qui consiste pour la plus simple à prendre de grande respiration lente et profonde. Vous pouvez également démultiplier ses effets en gonflant le ventre pendant l’inspiration, puis de rentrer le ventre et souffler longuement pendant l’expiration. C’est un très bon exercice pour lutter contre le stress, en le pratiquant par exemple 10 min avant d’aller se coucher.

Vous avez également la réflexologie qui permet de mieux gérer son stress, parce qu’elle repose sur le fait de stimuler des points nerveux et des méridiens sur les pieds, les mains et les yeux, ce qui produit un profond effet relaxant, en plus d’une certaine pression qui agit sur différents organes dans le corps.

Il y a aussi l’ostéopathie, qui permet de débloquer certains blocages articulaires et tissulaires qui peuvent avoir de fortes répercussions sur l’équilibre orthosympathique et parasympathique causant toujours plus de difficulté pour déstresser.

Vous connaissez aussi certainement les massages qui permettent de relâcher toutes les tensions musculaires ou en tout cas une grande partie, qui permettent également de libérer des endorphines. Par exemple, le massage du dos et des cervicales et très efficace en période de stress.

Comme vous l’aurez compris à travers cet article, il y a différentes façons de gérer son stress au quotidien et pouvoir être déstressé au maximum.

Lancez-vous, testez, changez vos habitudes alimentaires, changez vos habitudes quotidiennes pour en apporter des meilleures et vous obtiendrez plus de paix et de sérénité au quotidien.


En complément :

Formation offerte

Au travers de 6 vidéos offertes qui sont indispensable pour améliorer votre santé et perdre du poids sans régime, je vous expliquerai des astuces simples et puissantes à mettre en place.

envelope
angle-double-right
  1. Mieux manger : 12 conseils diététiques
  2. Anxiété : traitement naturel et puissant
  3. Sortir de la dépression avec une technique puissante