Comment ne plus avoir le nez qui coule tout le temps sans raison

Qu’est-ce qu’il a de plus gênant que d’avoir le nez qui coule tout le temps ou même d’avoir des éternuement récurrent sans en comprendre la cause réelle ?

Vous vous êtes déjà retrouvé dans ce genre de situation : vous avez le nez qui coule et des éternuement régulièrement si ce n’est tout le temps, vous ne semblez pas malade et ne comprenez pas pourquoi vous subissez ça ?

Vous êtes alors au bon endroit, car moi aussi j’ai subi éternuement et nez qui coule à longueur de journée sans raison apparente, pendant de longues années, qu’il fasse chaud ou froid. Jusqu’à ce qu’un jour je n’ai strictement plus rien grâce à une seule chose, je vous l’explique dans cet article.

Pourquoi le nez coule ?

La réelle raison d'un nez qui coule tout le temps

Quand on a le nez qui coule, que l’on soit enrhumé ou pas, cela indique simplement que le corps rejette ce qui doit être évacué et notamment une substance.

Une substance qu’on appelle du mucus qui ressemble plus ou moins de l’eau visqueuse. Cette substance est directement produite par les muqueuses dans le corps, que ce soient les muqueuses du nez, des intestins ou encore d’ailleurs et qui provoque un nez qui coule tout le temps et parfois même des éternuements à répétitions.

En général, cette substance qui coule et qu’on rejette par le nez est plutôt transparente et liquide. Mais elle peut aussi être jaune, verte, bleu ou même un petit peu rouge. Quand elle va être transparente et liquide, cela indique simplement que c’est une inflammation et qu’il n’y a pas vraiment d’infection.

Par contre, quand on a le nez qui coule et que cela peut être jaune, vert ou même bleu, cela indique par définition une infection. Une infection qui va être plus ou moins importante, si c’est rouge, cela indique la présence de sang.

Mais en moyenne, quand on a le nez qui coule sans raison, cette substance, ce mucus, est souvent transparent et liquide, c’est-à-dire qu’on mouche et qu’on recrache un petit peu comme une sorte d’eau visqueuse et transparente.

Nez qui coule en permanence, pourquoi ?

Dans l’intestin, la muqueuse qui produit le mucus est présente dans tout l’intestin, elle produit du mucus qui permet de protéger le système digestif. Cela permet aussi d’éviter l’assèchement des tissus et notamment ici, l’assèchement de l’intestin. Cela permet aussi de faciliter le transit des aliments et ce mucus à encore bien d’autres fonctions.

Quand il est produit en trop grosse quantité, le corps doit l’évacuer et c’est comme cela qu’on peut se retrouver avec un nez qui coule sans arrêt. Mais alors pourquoi le corps en produit tout le temps en trop grosse quantité et sans raison ?

Ce mucus est produit davantage et toujours de plus en plus, à partir du moment où le corps est saturée en toxines et en déchets. Le mucus a comme rôle également d’englober les toxines, d’englober les déchets et de pouvoir les évacuer à l’extérieur du corps.

Et d’ailleurs, heureusement qu’il les évacues à l’extérieur du corps, puisque s’il n’a plus la capacité de les évacuer, il va se mettre à « boucher » toutes les parties intérieures de notre corps. Ce qui va finir par complètement congestionner l’organisme, ce qui forcément est très mauvais et beaucoup plus néfaste qu’un « simple » nez qui peut couler sans arrêt.

Il faut également savoir que le mucus est à la base de presque toutes les maladies, c’est-à-dire que toute personne qui va être malade à plus ou moins son système, son organisme, son corps, qui est surchargé de mucus.

Éternuement et nez qui coule : ce qu’il faut savoir

Ce qui créé principalement des déchets et des toxines dans le corps et qui sont par définition, la cause un excès de mucus, qui lui va faire qu’on va avoir tout le temps le nez qui coule, est créé par ce qu’on apporte nous-même au corps.

Ce qu’on apporte nous-mêmes au corps par notre alimentation quotidienne principalement, mais aussi ce qu’on respire, ce qu’on va boire, les vaccins qu’on va se faire, mais aussi les médicaments qu’on va prendre.

Autrement dit, tout ce qu’on mange et que le corps n’a pas la capacité ou n’est pas censé recevoir, va produire du mucus en excès pour pouvoir éliminer tous ces déchets et toxines qui seront apportés principalement par ce que l’on va manger.

Des toxines et déchets apportés par l’alimentation qui finiront par déclarer un nez qui coule en permanence et sans raison apparente.

En apportant par exemple, des aliments comme les biscottes, comme le pain, comme le lait ou encore plein d’autres aliments de ce type. Le corps va devoir produire du mucus en excès pour pouvoir d’une part, permettre à ces aliments d’être évacués correctement du corps, mais en plus, de pouvoir éliminer les toxines et les déchets que ces aliments apportent avec eux.

Nous sommes responsables d’avoir un nez qui coule et des éternuements

C’est comme ça qu’a force de stimuler et d’exciter les muqueuses de notre organisme, on finit par avoir tout le temps le nez qui coule.

Puisqu’elles vont produire du mucus en trop grosse quantité et qui devra être évacué à l’extérieur du corps et notamment ici, par le nez.

On pense souvent quand on a le nez qui coule, que par exemple on est peut-être malade ou parce qu’il fait trop froid, ou encore pour d’autres raisons. Mais la principale raison est que nous sommes responsable et que le seul moyen de ne plus avoir ce problème, c’est d’éviter au maximum les déchets et les toxines amenés par l’alimentation.

J’ai personnellement compris ça quand plus jeune, j’avais sans arrêt le nez qui coulait en permanence, en plus d’avoir des éternuements à répétitions.

J’étais tout le temps en train de me moucher et d’éternuer, cela me rendais d’ailleurs fou de ne rien pouvoir y faire, si ce n’est prendre des médicaments pour bloquer les éternuements et ce que je mouchais et éternuais sans arrêt.

Ce qui au final ne me plaisait pas du tout, puisque je savais que les médicaments ne sont pas bons pour l’organisme. Alors qu’un jour je change d’alimentation pour une tout autre raison, je m’aperçois qu’après quelque temps, je n’ai plus le nez qui coule, mais vraiment ! Je suis passé du tout au tout.

C’est-à-dire que je suis passé de : je me mouche et j’éternue tout le temps et tous les jours à je n’ai plus rien du tout !

Responsable mais inconscient

J’en suis amené à comprendre que j’étais responsable et que je n’avais pas le nez qui coulai sans arrêt pour rien, mais que c’était ce que j’apportais par mon alimentation qui provoquait ce problème.

J’étais au final responsable sans en être conscient, c’est-à-dire que c’était moi qui provoquais cela sans que je le sache.

C’est d’ailleurs la même chose pour toutes les personnes qui ont le nez qui coule tout le temps. Elles sont responsables de ce problème sans en être vraiment consciente. Au final, c’est tout à fait normal, puisque très peu de personnes nous font prendre conscience de ça, d’où l’intérêt de cet article.

Même les médecins sont très peu, si ce n’est aucun, à nous expliquer ce type de problème dans le fond, en profondeur, au lieu de nous parler de la forme et de nous recommander des médicaments. Des médicaments auxquels on sera toujours dépendant et qui fabriqués en laboratoire, ne sont pas censés arriver dans notre corps !

Ce n’est d’ailleurs pas seulement que de la faute des médecins, puisque les médecins sont formés de cette manière…

On a le pouvoir entre nos mains

On a véritablement le pouvoir par ce que l’on mange, de choisir d’alimenter ce problème et de continuer d’avoir le nez qui coule tout le temps ou même de temps en temps, ou à l’inverse, d’en finir avec ça. De prendre en main sa santé et son alimentation, de changer et de ne plus subir.

Peut-être que vous allez trouver ça très réducteur, très simpliste, mais en vérité, il n’y a pas besoin de parler en des termes scientifiques. De sortir des grands mots dont on n’en comprend pas la signification pour comprendre que quand on apporte à un organisme vivant des choses qu’il n’est pas censé recevoir, forcément, par la suite, il a des problèmes et des défaillances, comme un nez qui coule et des éternuements sans arrêt et tous les jours.

Est-ce qu’on voit par exemple beaucoup d’animaux sauvages qui sont malades ? Non, il y en a très peu, simplement parce qu’ils consomment ce que la nature a prévu pour eux. Et je sais très bien que ce n’est pas évident de changer son alimentation quand on a aucune carte en main, autrement dit, quand on ne sait pas comment le faire.

Mais déjà rien que le fait de savoir qu’on a le pouvoir grâce à ce qu’on mange, d’influencer notre santé et de pouvoir éliminer bien des problèmes qui nous pourrissent la vie tous les jours, simplement par le fait qu’on apporte une mauvaise alimentation, c’est déjà une très bonne chose.

Voir aussi : Formation offerte pour retrouver la forme et la santé

Notre alimentation : le pilier principal

Bien sûr, il n’y a pas que ce qu’on mange qui définit notre santé, comme il n’y a pas que les fondations d’une maison qui permettent à une maison d’être ce qu’elle est, mais on peut dire que c’est le pilier principal, c’est ce qui permet de maintenir tout le reste.

Si l’on a des éternuement et le nez qui coule tout le temps, c’est simplement que le corps est surchargé de toxines, qu’il doit les évacuer soit par les intestins, par la peau, ou encore par les voies respiratoires. Et quand c’est par les voies respiratoires, on se retrouve avec le nez qui coule.

On aura beau essayer tous les traitements ou les médicaments que l’on veut  pour remédier à ce problème, si ce qui le provoque n’est lui jamais éliminé, cela ne sera jamais vraiment soigné.

Par exemple, moi quand j’avais ce problème, je prenais un médicament qui stoppait le nez qui coule et les éternuements. Mais quand on y réfléchit vraiment, si on stoppe cet écoulement par un médicament qui va dire au corps : « Stop, stop, stop,… Arrête ce que tu fais… Arrête d’évacuer le surplus de mucus et toxines à l’extérieur » qu’est-ce qu’il va se passer ?

Le corps va accumuler encore plus de mucus et de toxines, qui à cause des médicaments, ne vont plus être expulsé à l’extérieur et qu’il va finir par enfouir au plus profond de l’organisme. Et ça, ce n’est pas encore plus dramatique ?

Les médicaments enfouissent au plus profond de l’organisme les problèmes…

Les médicaments ne sont pas la solution pour arrêter un nez qui coule tout le temps

Une fois que le mucus et les déchets sont enfouis au fin fond de l’organisme, à cause des médicaments, ce n’est plus le nez qui coule tout le temps qu’on va avoir, ça c’est sûr ! Mais ce sont les cellules du corps qui vont être affectées directement, et quand les cellules du corps sont affectées, on a des problèmes de santé qui sont bien plus grave !

Combien aujourd’hui de médicaments vont arrêter ou stopper toutes les éliminations que le corps met en place pour pouvoir éliminer tout ce qui doit être éliminé à l’extérieur et qui stoppé par les médicaments, vont rester dans le corps, le congestionner et faire pénétrer les cellules. Ce qui sera bien plus dramatique.

Bien sûr, dans certaines conditions, heureusement que les médicaments sont là, que ce soit pour nous soulager ou parfois pour nous aider. Mais ils ne sont pas une finalité, ils sont une béquille sur laquelle on peut s’appuyer quand on en a vraiment besoin, rien d’autre !

Quel que soit le problème de santé que l’on va avoir, la première des choses qu’il faut revoir, c’est ce que l’on mange, car c’est ce facteur clé qui va déterminer principalement notre santé au quotidien.  

Adaptons-nous à notre époque

À notre époque où l’on invente des mots comme le mot « bio » pour désigner des aliments qui sont naturels et qui sont normalement les seuls présents dans la nature et les seuls que l’on devrait consommer.

Où les produits de supermarché sont remplis de produits chimiques qui consommés toujours chaque jour, nous affaiblissent toujours un petit peu plus et finisse un jour après l’autre, année après année, par rendre nos vies beaucoup plus difficile.

Il est plus que primordiale de revoir son alimentation et mettre des choses en place dans son quotidien pour parfaire à une vie épanouissante, pleine de santé et de joie.

En complément :

  1. Comment se soigner naturellement ?
  2. Désintoxiquer son organisme, comment le faire ?
  3. Pourquoi manger plus d’aliments crus ?
  4. 6 vidéos pour retrouver la forme et la santé