Comment soigner l’asthme naturellement

Qu’est-ce que l’asthme et comment se soigner définitivement et naturellement de ce problème qui peut vite rendre notre vie plus difficile ?

Vous en avez certainement marre d’être dépendant de ventoline ou tout autres produits pour calmer des crises d’asthme, voici enfin de vrai solutions.

Dans cet article :

  1. Ils ne savent pas soigner l’asthme… Et pourtant…
  2. Le problème de la médecine occidental pour soigner l’asthme
  3. Qu’est-ce que l’asthme ?
  4. Pour soigner l’asthme, il faut stopper ce qui la nourrit (aliments)
  5. Les asthmatiques ne meurent pas de crises d’asthme, mais…

1/ Ils ne savent pas soigner l’asthme… Et pourtant…

Si vous êtes arrivés sur cet article, il est sûr d’une chose, soit vous êtes curieux, soit vous en avez marre d’avoir des crises d’asthme et de rien pouvoir faire pour les soigner. Vous en avez marre de devoir prendre de la ventoline ou tout un tas de produits et médicaments pour pouvoir calmer ou soigner une crise d’asthme.

Dans cet article, j’aimerais vous donner des infos pour pouvoir vous libérer et vous soigner de l’asthme, qui d’après la médecine classique, n’a encore que des raisons qui sont incomprises, c’est-à-dire que sur la couverture, ils ne savent pas pourquoi des personnes ont de l’asthme.

Ils savent ce qu’est la crise d’asthme, ils savent qu’ils y a différents facteurs qui peut la provoquer, mais ils ne savent pas pourquoi le corps réagit de cette manière.

J’aimerais vous donner des solutions pour pouvoir complètement soigner et supprimer l’asthme naturellement et sans médicaments, alors je vous invite à bien lire jusqu’à la fin cet article pour en tirer le maximum d’information et pour pourquoi pas, vous permettre de vous libérer de ce problème.

Je sais, à première vue vous pouvez vous dire : « Mais qui es-tu toi pour pouvoir me dire comment ne plus avoir d’asthme et le soigner alors que des professionnels et des laboratoires qui s’intéressent à qu’est-ce que l’asthme, n’ont que très peu de réponse à me donner« .

Ils ne savent pas ou ne veulent pas vous le dire…

Soigner l'asthme et en guérir naturellement et sans ventoline

Et oui, à l’heure d’aujourd’hui, les personnes qui s’intéressent à soigner l’asthme, que ce soient médecins ou laboratoires « ne savent pas » pourquoi des personnes en sont victimes. Ils savent que ceux qui peut déclencher une crise d’asthme, ça peut être par exemple de la fumée, de la pollution, du pollen, de la poussière, des médicaments, des acariens, etc.

Mais mise à part tout ça, ils ne savent pas comment soigner l’asthme en profondeur, si ce n’est vous prescrire des produits de laboratoirs aux effets secondaires nocifs.

Alors pourquoi moi je pourrais vous dire comment soigner l’asthme naturellement et sans médicament ?

D’une part, parce que derrière mes articles, il n’y a aucun groupe d’influence, aucun lobby, aucune personne pour influencer ce que je dois dire ou ce que je ne dois pas dire, ce qui n’est pas du tout le cas avec les organismes santé qui subissent des influences énormes par rapport à ce qu’ils doivent dire ou pas.

Et de deux, parce que derrière je n’ai aucun médicament à vendre, et au contraire, je prêche la santé par des moyens simple et naturel, mais qui sont très efficace.

2/ Le problème de la médecine occidental pour soigner l’asthme

C’est-à-dire que c’est toujours le même problème avec la médecine occidental, alors attention quand je dis ça, pour moi tout n’est pas mauvais dans celle-ci et heureusement qu’elle existe dans certaines conditions, mais il y a quand même beaucoup de défaillances, et notamment à cause du facteur argent, qui prend souvent le pas sur la santé des gens.

En pensant à vouloir faire d’abord de l’argent, avant de soigner dans le secteur de la médecine, on va privilégier d’abord la prise de médicaments, des médicaments qui bien sûr vont rapporter de l’argent à ceux qui les fabriques et les préconises.

Par exemple, si une personne est malade, qu’elle a des crises d’asthme ou tout autres problèmes de santé, on va essayer de la soigner et de mettre fin à son problème toujours en préconisant d’abord de prendre des médicaments qui vont aider la personne et parce que ça rapporte de l’argent.

Au final, il n’y a rien de mal à ça, on ne peut pas tout avoir gratuitement, en tout cas, pas dans notre monde actuel.

Quand l’argent devient un facteur de décision

Le souci avec ça, c’est que comme l’argent devient plus ou moins un facteur de décision, puisque le médecin et la médecine dans sa globalité ont besoin d’argent pour vivre et survivre, et bien ça influence leur décision et leur choix pour nous soigner et ils sont “obligés” de nous vendre des médicaments afin de gagner de l’argent.

Si demain je vais voir le médecin qui m’a suivi depuis que je suis tout petit pour une allergie au pollen et aux acarien et que j’arrive et je lui dis que voila je n’est plus d’allergie, que ses médicaments mon bien aidé toutes ces années où j’en n’ai été dépendant, mais que aujourd’hui, je me suis soigné naturellement et sans médicaments grâce à un changement que j’ai fait dans ma vie, est-ce que ça va être intéressant pour lui de le diffuser à ses patients ?

La réponse c’est non, puisque si ses patients suppriment leurs allergies ou arriver à soigner leurs problèmes d’asthme par exemple, grâce à un facteur naturel et sans médicaments, malheureusement ses médicaments ne serviront plus à rien et il ne gagnera plus d’argent.

Au final, et bien, c’est compréhensible, puisque tout comme vous et moi, dans le monde actuel, on a besoin d’argent. Mais malheureusement en plus, en prenant des médicaments comme ça, on ne sera jamais vraiment soigné et on sera tout le temps dépendant de médicaments.

Je vous invite à bien rester jusqu’à la fin de cet article, puisque comme vous allez le voir à travers celui-ci, la meilleure solution à court terme, c’est-à-dire quand on a des crises, c’est certainement de prendre des médicaments, mais qu’à long terme pour vraiment en être soigné, il est plus bien plus intéressant de ne plus en être dépendant, en comprenant en profondeur pourquoi on peut être asthmatique et comment ne plus l’être.

3/ Qu’est-ce que l’asthme ?

Essayons de comprendre ce qu’est l’asthme, pour comprendre bien plus facilement comment le soigner et ne plus en avoir. Donc l’asthme, c’est un rétrécissement des bronches qui se trouvent dans les poumons.

C’est-à-dire que quand on a une crise d’asthme, le conduit, autrement dit les bronches où passe l’air que l’on inspire et que l’on expire, et bien il se rétrécie, de ce fait, il y a moins d’aires qui passe et on a des difficultés à respirer.

Les bronches, elles se rétrécissent parce qu’elles subissent une inflammation, les muscles qui les entourent et qui sont entortillés autour des bronches et bien, ils se contractent. En se contractant, ils rétrécissent la capacité de l’aire à circuler.

Ce qui se passe également, c’est que comme l’intérieur des bronches est tapissé d’une muqueuse, cette muqueuse elle contient une sorte de liquide visqueux qui ressemble un peu à un blanc d’oeuf qui n’est pas cuit et qui s’appelle le mucus. Et ce fameux mucus, dans les poumons, il sert à protéger le système respiratoire en captant et en expulsant les toxines qu’on pourrait respirer et qui pourrait passer à travers les bronches.

Il y a une inflammation pendant une crise d’asthme

Quand il y a une inflammation pendant une crise d’asthme, les muscles qui entortillent les bronches, ils vont se contracter et ça va provoquer un petit peu la même chose que quand on essore une serviette qui est rempli d’eau, en tournant de chaque côté avec nos mains.

Ce qui se passe, c’est que les bronches étant en train « de se faire essorer » et bien le débit d’air est beaucoup plus réduit puisque tout est contracté, mais qu’en plus, sous cette sorte d’essorage, le mucus, ce fameux liquide visqueux, il est beaucoup plus libéré puisqu’il se passe une sorte d’essorage.

Les bronches étant contractées, plus le mucus qui est libéré en plus grande quantité qu’à la normale et bien l’air a beaucoup plus de mal à passer, et on se retrouve en crise d’asthme et en insuffisance respiratoire.

Mais alors pourquoi entre 100 et 150 millions de personnes dans le monde sont touché par les crises d’asthme, et surtout, pourquoi les pays d’Asie en sont victimes beaucoup plus que d’autres ?

Et bien parce que la base de leur alimentation c’est le riz, et notamment le riz qui est raffiné. Le riz qui est raffiné n’est pas digéré complètement par le corps et notamment par le foie.

4/ Pour soigner l’asthme, il faut stopper ce qui la nourrit

Ce qui se passe ensuite, c’est que ce qui n’est pas digéré complètement et bien il faut bien que cela aille à un endroit dans le corps, on voit bien la texture que ça a le riz, ou même par exemple des pâtes ou du pain qui est, une fois qu’on l’a cuit, ensuite qu’on l’a mâché, puis qu’ensuite que c’est passer dans l’intestin, ça fini, on peut l’imaginer, par ressembler à une sorte de bouilli visqueuse.

Et bien qu’est-ce qu’il va se passer vu que le corps les digères incomplètement ? Cette bouilli visqueuse, cette sorte de glaires, va se retrouver à tapisser un petit peu partout l’intérieur de notre corps et en particulier, les alvéoles respiratoires et les bronches. Ce qui va réduire notre capacité respiratoire, mais en plus empêcher le sang de s’oxygéner.

Il faut bien imaginer que si dans un conduit d’air on y met des saletés, par logique, l’air passera beaucoup moins bien. C’est le même principe qu’avec l’aspirateur, si le tuyau de l’aspirateur est rempli de poils de chien, de poussière et de tout un tas de saleté et bien il va aspirer beaucoup moins bien.

Mais lui le corps étant fait avec intelligence et vu qu’il a des réactions intelligentes automatiques, il cherchera à expulser tous ces résidus qu’il n’est pas censé recevoir pour se libérer et se soigner, ce qui provoquera des crises d’asthme en gonflant les alvéoles respiratoires et les bronches, pour pouvoir décrocher et expulser les résidus et le mucus produit en trop grosse quantité, ce qui provoquera l’étouffement pendant les crises d’asthme.

Ensuite, ces glaires pourront être expulsées et cracher ce qui arrêtera l’étouffement et pourra même se traduire par une diarrhée remplie de ces résidus visqueux qui indiquera simplement que les résidus qui ont étaient apportés par une mauvaise alimentation, auront retrouvé la voie d’élimination naturelle, c’est-à-dire la voie des intestins.

5/ Les asthmatiques ne meurent pas de crises d’asthme, mais…

Au final, c’est une réaction normale, puisque la nature n’a pas créé l’homme pour qu’il mange du riz raffiné, des pâtes, du pain ou tout autre produit de ce genre que le corps est incapable de digérer complètement et qu’il est obligé de stocker où il le peut, et quand il décide de le stocker dans les voies respiratoires, on se retrouve avec de l’asthme.

Mais en plus, le pire dans tout ça, ce n’est pas que le fait que certaines personnes sont asthmatique, mais c’est aussi qu’en général les asthmatiques non-soigné, ne meurent pas de crises d’asthme, mais plutôt d’insuffisance cardiaque à cause des médicaments qu’ils prennent qui à force d’exister et de stimuler le système cardiaque pour pouvoir leur permettre de mieux respirer, finiront pas complètement les affaiblir.

Mais alors que veut dire tout ça ?

Soigner et guérir l'asthme naturellement et sans médicaments ce que l'on nous dit pas

Mais alors ça voudrait dire quoi tout ça ? Qu’on peut en finir et se soigner de l’asthme si plus aucun de ces glaires, de cette bouilli visqueuse tapissent l’intérieur de notre corps et notamment l’intérieur des bronches ? Et bien la réponse c’est oui.

Puisqu’une fois que le corps n’a plus rien à cracher, une fois qu’il n’a plus de mauvais résidus collé dans les bronches, il n’a aucune raison de dysfonctionner, puisque toutes les maladies et problèmes de santé que l’on peut avoir, sont simplement une réaction du corps qu’il m’est en place pour pouvoir se réguler et éliminer des résidus, si l’on en a l’énergie et la capacité.

En restant sur des croyances limitantes et en restant dépendant de médicaments, l’asthme ne sera jamais vraiment soigner et on ne fera que masquer le problème, puisque ce qui le provoque ne sera jamais éliminé.

En fin de compte, ce qui provoque l’asthme, ce n’est pas les facteurs qui sont connu, comme la fumée de cigarette, la pollution, les acariens ou autres. Le corps provoque des crises d’asthme quand il rencontre ces facteurs simplement parce que les bronches sont déjà affaiblies par les résidus alimentaires qui y sont collés dedans.

En plus, il est beaucoup plus facile qu’on le pense de changer son alimentation pour soigner l’asthme définitivement et notamment en arrêtant tout ce qui va être riz, pâtes, pain qui sont les premiers ingrédients provoquant ce genre de problèmes.

Et en les remplaçant par des aliments bien plus nourrissant et qui n’apporteront pas cette sorte de glaire provoquant l’asthme.

Voir aussi : Formation offerte pour retrouver la forme et la santé

En complément :

  1. Se soigner au naturel, ce qu’il faut savoir avant
  2. Comment bien manger et pas cher
  3. Bien s’alimenter au quotidien, ce que personne ne dit…