Quel régime en cas de maladie pour accélérer sa guérison ?

On ne le dira jamais assez, l’alimentation est notre meilleur médicament. Quand nous passons par une période de maladie, retrouver une pleine santé va beaucoup dépendre de notre hygiène alimentaire. Ce que nous consommons peut accélérer notre rétablissement et nous remettre sur pied très rapidement, ou au contraire le retarder. En fonction de la maladie, notre régime alimentaire peut subir des modifications pour mieux s’adapter à notre organisme. Mais, en général, il faudra une alimentation régulière et saine pour vite retrouver ses forces.

Un régime alimentaire spécial, ça peut arriver

Il peut arriver que vous vous retrouviez dans une situation où il faudra apporter des changements significatifs dans votre régime alimentaire. Certaines maladies peuvent imposer un régime spécial. C’est notamment le cas de la maladie de Crohn par exemple où il faudra suivre le régime sans résidu dépourvu d’aliments renfermant des fibres. C’est aussi le cas de personnes souffrant d’inflammations au niveau de leur système digestif. Ce genre de régime est très restrictif, et il est indispensable de ne pas s’y engager arbitrairement, sans suivi médical.

Lorsqu’on souffre de constipation par contre, c’est plutôt le contraire. Il est recommandé de manger plus de fibres. En cas de rhume, ce sont les tisanes qui seront à l’honneur ainsi que les aliments visant à renforcer le système immunitaire. Selon l’affection dont on souffre, on peut donc être amené à adapter son régime alimentaire pour une période seulement ou sur un temps plus conséquent.

Manger régulièrement pour un rétablissement rapide

Quand on est malade, manger n’est pas évident. On n’a pas toujours l’appétit. Mais, il est important de maintenir une alimentation régulière et saine si l’on veut se rétablir vite. Généralement, le malade se fait accompagner par une autre personne dans son alimentation. Il faudra veiller donc à encourager le malade à manger. Misez déjà sur la présentation du repas, qui doit susciter l’envie de manger. Intégrer aussi les aliments que le malade affectionne le plus souvent peut aider à l’encourager à manger.

Privilégiez des petits repas faciles à manger et plutôt légers, plusieurs fois par jour. Pas de saut de repas, même si vous n’avez pas faim ! Les aliments doivent être variés, mais aussi riches en calories. Buvez régulièrement de l’eau ; des jus de fruits peuvent bien passer aussi. La perte de poids qui survient dans les périodes de maladie doit pouvoir être compensée par le régime alimentaire adopté au cours de cette période.

Anticiper sur la maladie par un mode de vie sain

Pourquoi attendre de tomber malade pour penser à soigner son alimentation ? Mieux vaut anticiper en adoptant déjà un mode de vie sain. Cela passe par une alimentation saine, avec trois à quatre repas chaque jour. Des repas équilibrés composés de légumes, de fruits, de céréales et de protéines permettront de maintenir votre organisme en bonne santé. Hydratez-vous suffisamment ; l’eau est indispensable pour la santé. N’oubliez pas de faire du sport pour éliminer l’excès de calories. Il est également efficace pour éliminer le trop-plein de stress qui nous vient de notre vie de tous les jours. Donnez-vous du repos quand vous êtes fatigué et offrez-vous des activités de détente régulièrement. Avec un mode de vie sain, on peut mettre le maximum de chances de son côté pour éviter de tomber malade souvent.


En complément :